Catalogue Recherche dans le catalogue
Index thematique
apnée du sommeil-traitement - © sophie Jacopin
APNÉE DU SOMMEIL-TRAITEMENT

# 5757
 

Illustration médicale représentant le traitement de l’apnée du sommeil grâce à un pacemaker implanté sous la clavicule relié à deux électrodes, l’une au nerf hypoglosse au niveau de la langue,
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content] l’autre entre les 4ème et 5ème côtes gauches au niveau du thorax.
L’électrode du thorax va détecter le début de l’inspiration et adresser un signal au pacemaker. Le pacemaker envoie une stimulation électrique à l’électrode au contact du nerf hypoglosse au niveau de la langue. La langue est poussée vers l’avant. Elle libère le passage pour que l’air puisse circuler normalement.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série « Apnée du sommeil »

60.00 Ajouter au panier
syndrome-guillain-barre - © sophie jacopin
SYNDROME DE GUILLAIN-BARRÉ

# 5755

Illustration médicale représentant le syndrome de Guillain-Barré, une atteinte des nerfs périphériques.
Les nerfs périphériques transmettent les informations depuis le cerveau ou la moelle épinière (système nerveux central)
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]vers les muscles ou les organes.
Lors du syndrome de Guillain Barré, la transmission des informations est plus lente à cause d’une atteinte inflammatoire (démyélinisation) des racines rachidiennes et des nerfs. Le processus inflammatoire semble d’origine immuno-allergique et déclenché par une agression virale.
L’atteinte des racines et des nerfs se traduit par l’installation rapide mais progressive de paralysies flasques symétriques diffuses touchant les membres et la face.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
 
Afficher les images de la série « Syndrome de Guillain-Barré »

60.00 Ajouter au panier
syndrome-guillain-barre - © sophie jacopin
SYNDROME DE GUILLAIN-BARRÉ

# 5756

Illustration médicale représentant le syndrome de Guillain-Barré, une atteinte des nerfs périphériques.
Les nerfs périphériques transmettent les informations depuis le cerveau ou la moelle épinière (système nerveux central)
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]vers les muscles ou les organes.
Lors du syndrome de Guillain Barré, la transmission des informations est plus lente à cause d’une atteinte inflammatoire (démyélinisation) des racines rachidiennes et des nerfs. Le processus inflammatoire semble d’origine immuno-allergique et déclenché par une agression virale.
L’atteinte des racines et des nerfs se traduit par l’installation rapide mais progressive de paralysies flasques symétriques diffuses touchant les membres et la face.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
 
Afficher les images de la série « Syndrome de Guillain-Barré »

60.00 Ajouter au panier
cancers sphere- ORL - © sophie jacopin
CANCERS SPHÈRE ORL

# 5754

Anatomie ORL et zones atteintes par les cancers de la sphère ORL.
On distingue 4 zones, en rouge, les sinus, cavité nasale, buccale, et larynx, en bleu le nasopharynx,
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]en vert foncé l’oropharynx, en vert clair l’hypopharynx. La majorité des cancers appelés cancers de la tête et cou sont des carcinomes épidermoïdes.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Exclusion pour les laboratoires pharmaceutiques uniquement en Belgique

60.00 Ajouter au panier
hematopoiese - © sophie jacopin
HÉMATOPOÏÈSE

# 5752
 

Représentation de la formation des cellules sanguines (hématopoïèse).
Les cellules sanguines se forment à partir des cellules souches de la moelle osseuse des os plats.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Ces cellules souches hématopoïétiques donnent deux lignées :
– une lignée myéloïde qui se différencie en globules rouges, plaquettes, monocytes et polynucléaires,
– une lignée lymphoïde qui se différencie en lymphocytes T, lymphocytes B.
Sur ce dessin est indiqué quelles cellules immunitaires sont atteintes lors de la leucémie lymphoïde chronique :
– les cellules souches hématopoïétiques,
– la lignée lymphoïde, dont les lymphocytes B.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucun
Afficher les images de la série « Formation cellules sanguines »

60.00 Ajouter au panier
appareil respiratoire - © sophie jacopin
APPAREIL RESPIRATOIRE

# 5749

Illustration médicale représentant l’appareil respiratoire et les alvéoles pulmonaires.
le système respiratoire est représenté dans une silhouette de femme.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]On distingue en transparence la partie basse du cœur qui repose avec les poumons sur le diaphragme.
Le larynx est en coupe, la trachée entière et les bronches et bronchioles sont apparentes en transparence dans les poumons.
La chaîne ganglionnaire est représentée autour de la trachée et des bronches.
Dans le zoom des alvéoles pulmonaires, sont représentés les muscles lisses et le réseau des capillaires pour les échanges gazeux.
Une des alvéoles en coupe montre les sacs alvéolaires et le conduit alvéolaire.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Exclusion pour les laboratoires pharmaceutiques uniquement en Belgique

Afficher les images de la série « Appareil respiratoire »

60.00 Ajouter au panier
alvéoles pulmonaires dessin - © sophie jacopin
ALVÉOLES PULMONAIRES DESSIN

# 5751

Illustration médicale représentant les alvéoles pulmonaires.
Les alvéoles pulmonaires sont les plus petites structures de l’appareil respiratoire.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]C’est à leur niveau que se fond les échanges gazeux entre oxygène et dioxyde de carbone lors de la respiration grâce aux capillaires sanguins qui les tapissent.
Sont représentés ici les muscles lisses ainsi qu’une alvéole en coupe montrant les sacs alvéolaires et le conduit alvéolaire.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Exclusion pour les laboratoires pharmaceutiques uniquement en Belgique

Afficher les images de la série « Appareil respiratoire »

60.00 Ajouter au panier
système pulmonaire - © sophie jacopin
APPAREIL PULMONAIRE

# 5750

Illustration médicale représentant l’appareil pulmonaire ou appareil respiratoire.
le système respiratoire est représenté dans une silhouette de femme.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]On distingue en transparence la partie basse du cœur qui repose avec les poumons sur le diaphragme.
Le larynx est en coupe, la trachée entière et les bronches et bronchioles sont apparentes en transparence dans les poumons.
La chaîne ganglionnaire est représentée autour de la trachée et des bronches.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Exclusion pour les laboratoires pharmaceutiques uniquement en Belgique

Afficher les images de la série « Appareil respiratoire »

60.00 Ajouter au panier
maladie parkinson - © sophie jacopin
MALADIE DE PARKINSON

# 4748
 

Représentation de la maladie de Parkinson. Elle atteint les neurones à dopamine au niveau de la substance noire (locus niger).

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
La dopamine, essentielle à la transmission de l'influx nerveux dans le contrôle de la motricité est détruite.
L'influx nerveux ne parvient donc pas jusqu'au striatum structure nerveuse intervenant dans la motricité volontaire et automatique.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série « Maladie de Parkinson »

60.00 Ajouter au panier
aspergilloses - © sophie jacopin
ASPERGILLOSE

# 5747

Les 4 principaux types de la maladie de l’aspergillose.
Ces infections, appelées aspergilloses, sont causées par l’inhalation de spores d’un petit champignon appelé aspergillus, le plus souvent aspergillus fumigatus.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Ils peuvent provoquer :
– (1) une sinusite aspergillaire, infection locale des sinus pouvant avoir une forme invasive chez les patients immunodéprimés.
– (2) une aspergillose broncho-pulmonaire allergique, inflammation et obstruction des bronches atteignant essentiellement les patients asthmatiques ou atteints de mucoviscidose. Les symptômes sont identiques à ceux de l’asthme.
– (3) un aspergillome, boule mycélienne se développant dans une cavité pulmonaire provoquée par une autre pathologie telle que la tuberculose ou la sarcoïdose.
– (4) une aspergillose invasive diffuse, qui se propage par les voies sanguines pulmonaires vers d’autres organes, touchant essentiellement les patients immunodéprimés.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
 
Afficher les images de la série « Aspergillose »

60.00 Ajouter au panier
infection aspergillus - © sophie jacopin
INFECTIONS ASPERGILLUS

# 5746

Les 4 principaux types d’infections dûs à l’aspergillus.
Ces infections, appelées aspergilloses, sont causées par l’inhalation de spores d’un petit champignon appelé aspergillus, le plus souvent aspergillus fumigatus.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Ils peuvent provoquer :
– (1) une sinusite aspergillaire, infection locale des sinus pouvant avoir une forme invasive chez les patients immunodéprimés.
– (2) une aspergillose broncho-pulmonaire allergique, inflammation et obstruction des bronches atteignant essentiellement les patients asthmatiques ou atteints de mucoviscidose. Les symptômes sont identiques à ceux de l’asthme.
– (3) un aspergillome, boule mycélienne se développant dans une cavité pulmonaire provoquée par une autre pathologie telle que la tuberculose ou la sarcoïdose.
– (4) une aspergillose invasive diffuse, qui se propage par les voies sanguines pulmonaires vers d’autres organes, touchant essentiellement les patients immunodéprimés.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
 
Afficher les images de la série « Aspergillose »

60.00 Ajouter au panier
appareil respiratoire - © sophie jacopin
APPAREIL RESPIRATOIRE

# 5745

Appareil respiratoire, cavité nasale, trachée, pommons, alvéoles.
Représentation des voies aériennes dans une silhouette d’homme, tête de profil.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]On distingue les cavités nasale et buccale, le larynx suivi de la trachée, des bronches et bronchioles jusqu’aux alvéoles pulmonaires.
Les voies aériennes sont visibles dans le poumon gauche en coupe.
Le poumon droit est représenté en entier avec ses deux scissures délimitant les lobes supérieur, moyen et inférieur.
On distingue également la chaîne ganglionnaire autour de la trachée (en vert).
La circulation sanguine alvéolaire est représentée au niveau des 3 alvéoles présentes dans le poumon gauche.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
 
Afficher les images de la série « Aspergillose »

60.00 Ajouter au panier
aspergillose invasive diffuse - © sophie jacopin
ASPERGILLOSE INVASIVE DIFFUSE

# 5744

Aspergillose invasive diffuse liée à une atteinte des alvéoles pulmonaires.
Les spores de l’aspergillus fumigatus (petit champignons) atteignent les alvéoles par les voies aériennes et pulmonaires.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Ils peuvent provoquer chez des patients immunodéprimés une aspergillose invasive qui se propage à d’autres organes par les voies sanguines.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
 
Afficher les images de la série « Aspergillose »

60.00 Ajouter au panier
aspergillus - © sophie jacopin
ASPERGILLUS

# 5743

Aspergillus, champignon à spores responsable d’infections fongiques.
Ce champignon filamenteux, de type moisissure, dont la colonie se présente sous forme duveteuse cause des pathologies appelées aspergilloses.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les aspergilloses nécessitent un traitement antifongique.
Les 4 principaux types de la maladie de l’aspergillose sont la sinusite aspergillaire, l’aspergillose broncho-pulmonaire allergique, l’aspergillome et l’aspergillose invasive diffuse.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
 
Afficher les images de la série « Aspergillose »

60.00 Ajouter au panier
anatomie tête pivert - © sophie jacopin
ANATOMIE TÊTE PIVERT

# 5465


Anatomie de la tête d’un pivert.
Illustration anatomique sur photo de Glenn Bartley.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]Le crâne du pivert est maintenue dans une espèce de harnais « l’appareil hyoïde » qui la maintient en place. Cela lui permet quand il tape du bec contre le tronc des arbres à environ 30 km/h d’empêcher que son crâne et surtout son cerveau à l’intérieur du crâne ne soit malmené et ne subisse de lésions.
Son bec plus long au dessus qu’au dessous lui permet également de diminuer l’impact des chocs entre la tête et le tronc de l’arbre.
[/peekaboo_content]
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

Domaine d'exclusion d'utilisation : Toute exclusion

Lire la suite
entendre sa voix - © sophie jacopin
ENTENDRE SA VOIX

# 5741

Comment entend-t’on sa propre voix?
La perception de sa propre voix est différente de celle qu’entendent les autres,

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]car en plus du son qui vient de l’extérieur, qui traverse la tympan, les osselets, la cochlée jusqu’au nerf optique, nous percevons notre voix transmise par les vibrations au niveau de notre os crânien qui transmet plus facilement les graves. Notre voix lorsque nous l’entendons est donc plus grave que celle qu’entendent les autres.
[/peekaboo_content]
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série « Audition-onde sonore »

60.00 Ajouter au panier