Catalogue Recherche dans le catalogue
Index thematique
Glaucome, une pathologie de l'œil due à une pression oculaire comprimant le nerf optique - © sophie jacopin
GLAUCOME-PATHOLOGIE OCULAIRE

# 6006
 
Glaucome, une pathologie de l’œil due à une pression oculaire comprimant le nerf optique.
Cette illustration montre l’anatomie de l’œil et les trabéculums.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Ce sont des canaux représentés en noir sur cette illustration. Ils se situent aux extrémités, de chaque côté de la cornée dans la chambre antérieure, entre la cornée et la pupille. Les trabéculums sont les filtres naturels permettant l’évacuation de l’humeur aqueuse. Ceci maintient une pression constante et équilibrée à l’intérieur de l’œil.
Sur cette illustration, on voit de l’humeur aqueuse qui s’est accumulée dans le bas de la chambre antérieure, entre la cornée et la pupille.
Dans la pathologie du glaucome, les trabéculums obstrués empêchent l’humeur aqueuse de s’évacuer convenablement. Cela entraîne une pression intra-oculaire qui peut endommager la papille optique (papille glaucomateuse) et le nerf optique.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes orgnaniques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Cataracte, une pathologie oculaire qui touche le cristallin - © sophie jacopin
CATARACTE-PATHOLOGIE OCULAIRE

# 6005
 
Cataracte, une pathologie oculaire qui touche le cristallin.
Le cristallin se situe derrière la pupille (en bleu). Il a la forme d’une lentille ovale.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Sur cette illustration, il est représenté en jaune blanchâtre opaque. Son aspect opaque illustre que le cristallin a perdu son aspect transparent. En effet en cas de cataracte, le cristallin s’opacifie de manière partielle ou totale. Cette illustration représente une cataracte totale.
Ceci entraine une baisse progressive de la vision souvent liée au vieillissement.
Alors qu’avec un cristallin transparent, la lumière arrive normalement jusqu’à la rétine (en jaune) tapissant le fond de lœil.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes orgnaniques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Système auditif, anatomie de l’appareil de l’audition, oreille externe, moyenne et interne, de la perception de sons et organe de l'équilibre - © sophie ajcopin
SYSTÈME AUDITIF

# 6004
 
Système auditif et ses différentes structures, oreille externe, moyenne et interne.
De gauche à droite, l’oreille externe est la partie visible composée d’un pavillon et du conduit auditif.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les sons sont captés au niveau du pavillon auriculaire et empruntent le conduit auditif pour arriver jusqu’au tympan qu’ils font vibrer.
L’oreille moyenne est visible au niveau de la zone centrale bleue avec le tympan (en bleu pâle), les osselets (en beige) et la trompe d’Eustache (en bordeaux).
les sons font vibrer le tympan, puis la chaîne des osselets qui les amplifie et leur permet d’atteindre la cochlée (en violet).
Enfin, la cochlée ou limaçon et le nerf auditif constituent les éléments de l’oreille interne.
La cochlée sert à analyser et à convertir les vibrations sonores en influx nerveux.
Et le nerf auditif (en jaune)transmet l’influx jusqu’à la zone du cerveau dédiée (cortex auditif) qui traite les informations reçues.
Mais l’oreille sert également d’organe de l’équilibre, grâce au vestibule situé dans l’oreille interne.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes orgnaniques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Anatomie comparative de l’oreille chez un enfant et chez l’adulte - © sophie jacopin
ANATOMIE OREILLE ENFANT-ADULTE

# 6003
 
Anatomie comparative de l’oreille chez un enfant et chez l’adulte.
L’oreille, externe, moyenne et interne constituent les différentes parties de l’appareil de l’audition.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]L’oreille externe est la partie visible composée d’un pavillon et du conduit auditif.
Les sons sont captés au niveau du pavillon auriculaire et empruntent le conduit auditif pour arriver jusqu’au tympan qu’ils font vibrer.
L’oreille moyenne est visible au niveau de la zone centrale avec le tympan (en bleu pâle), les osselets (en beige) et la trompe d’Eustache (en bordeaux).
les sons font vibrer le tympan, puis la chaîne des osselets qui les amplifie et leur permet d’atteindre la cochlée (en violet).
Enfin, la cochlée ou limaçon et le nerf auditif constituent les éléments de l’oreille interne.
La cochlée sert à analyser et à convertir les vibrations sonores en influx nerveux.
Et le nerf auditif (en jaune)transmet l’influx jusqu’à la zone du cerveau dédiée (cortex auditif) qui traite les informations reçues.
Mais l’oreille sert également d’organe de l’équilibre, grâce au vestibule situé dans l’oreille interne.
Plus particulièrement à la naissance la trompe d’Eustache (trompe auditive) est plus courte et large que celle de l’adulte. Elle a une inclinaison plus horizontale ce qui explique le risque plus important d’otites chez l’enfant. C’est à l’âge de 6 ans que la trompe auditive s’incline et s’allonge.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes orgnaniques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Anatomie de l’oreille chez un enfant, structure de l’appareil de l’audition - © sophie jacopin
ANATOMIE OREILLE ENFANT

# 6002
 
Anatomie de l’oreille chez un enfant, structure de l’appareil de l’audition.
De gauche à droite, l’oreille externe est la partie visible composée d’un pavillon et du conduit auditif.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les sons sont captés au niveau du pavillon auriculaire et empruntent le conduit auditif pour arriver jusqu’au tympan qu’ils font vibrer.
L’oreille moyenne est visible au niveau de la zone centrale avec le tympan (en bleu pâle), les osselets (en beige) et la trompe d’Eustache (en bordeaux).
les sons font vibrer le tympan, puis la chaîne des osselets qui les amplifie et leur permet d’atteindre la cochlée (en violet).
Enfin, la cochlée ou limaçon et le nerf auditif constituent les éléments de l’oreille interne.
La cochlée sert à analyser et à convertir les vibrations sonores en influx nerveux.
Et le nerf auditif (en jaune)transmet l’influx jusqu’à la zone du cerveau dédiée (cortex auditif) qui traite les informations reçues.
Mais l’oreille sert également d’organe de l’équilibre, grâce au vestibule situé dans l’oreille interne.
Plus particulièrement à la naissance la trompe d’Eustache (trompe auditive) est plus courte et large que celle de l’adulte. Elle a une inclinaison plus horizontale ce qui explique le risque plus important d’otites chez l’enfant. C’est à l’âge de 6 ans que la trompe auditive s’incline et s’allonge.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes orgnaniques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Structure de l’oreille chez l’adulte, anatomie de l’appareil de l’audition - © sophie jacopin
STRUCTURE OREILLE ADULTE

# 6001
 
Structure de l’oreille chez l’adulte, anatomie de l’appareil de l’audition.
De droite à gauche, l’oreille externe est la partie visible composée d’un pavillon et du conduit auditif.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les sons sont captés au niveau du pavillon auriculaire et empruntent le conduit auditif pour arriver jusqu’au tympan qu’ils font vibrer.
L’oreille moyenne est visible au niveau de la zone centrale avec le tympan (en bleu pâle), les osselets (en beige) et la trompe d’Eustache (en bordeaux).
les sons font vibrer le tympan, puis la chaîne des osselets qui les amplifie et leur permet d’atteindre la cochlée (en violet).
Enfin, la cochlée ou limaçon et le nerf auditif constituent les éléments de l’oreille interne.
La cochlée sert à analyser et à convertir les vibrations sonores en influx nerveux.
Et le nerf auditif (en jaune)transmet l’influx jusqu’à la zone du cerveau dédiée (cortex auditif) qui traite les informations reçues.
Mais l’oreille sert également d’organe de l’équilibre, grâce au vestibule situé dans l’oreille interne.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes orgnaniques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Anatomie de l’œil et de la paupière en coupe sagittale médiane avec mise en évidence de leurs structures - © sophie jacopin
ANATOMIE ŒIL PAUPIÈRE

# 6000
 
Anatomie de l’œil et de la paupière en coupe sagittale médiane avec mise en évidence de leurs structures.
Les paupières supérieure et inférieure sont constituées de différentes structures de gauche à droite.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]On trouve la conjonctive (en blanc), le muscle releveur de la paupière,la glande de Meibomius (en jaune),le muscle orbiculaire.
L’arrière de l’œil est à gauche du dessin.
Alors que l’avant de l’œil et des paupières sont à droite.
Sur cette illustration, les structures externes de l’œil en coupe sont mises en valeur par
leur découpe sur le bas postérieur de l’œil.
De l’extérieur vers l’intérieur se trouvent la sclérotique (en beige), la choroïde (en rose)et la rétine (en jaune).
Les structures à l’avant de l’œil de l’intérieur vers l’extérieur sont le cristallin (en gris transparent), l’iris et la pupille (en bleu), la cornée (en gris transparent) recouverte par les deux paupières.
Entre la cornée et l’iris se trouve l’humeur aqueuse.
Et dans la zone entre le cristallin à l’avant et le nerf optique à l’arrière se trouve le corps vitré (en blanc transparent).
Le cristallin est relié aux corps ciliaires par le ligament suspenseur du cristallin.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes orgnaniques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Oreille externe, moyenne et interne, anatomie, structure de l’appareil de l’audition - © sophie jacopin
OREILLE EXTERNE, MOYENNE, INTERNE

# 5999
 
Oreille externe, moyenne et interne, anatomie, structure de l’appareil de l’audition.
De gauche à droite, l’oreille externe est la partie visible composée d’un pavillon et du conduit auditif.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les sons sont captés au niveau du pavillon auriculaire et empruntent le conduit auditif pour arriver jusqu’au tympan qu’ils font vibrer.
L’oreille moyenne est visible au niveau de la zone centrale bleue avec le tympan (en bleu pâle), les osselets (en beige) et la trompe d’Eustache (en bordeaux).
les sons font vibrer le tympan, puis la chaîne des osselets qui les amplifie et leur permet d’atteindre la cochlée (en violet).
Enfin, la cochlée ou limaçon et le nerf auditif constituent les éléments de l’oreille interne.
La cochlée sert à analyser et à convertir les vibrations sonores en influx nerveux.
Et le nerf auditif (en jaune)transmet l’influx jusqu’à la zone du cerveau dédiée (cortex auditif) qui traite les informations reçues.
Mais l’oreille sert également d’organe de l’équilibre, grâce au vestibule situé dans l’oreille interne.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes orgnaniques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Traitement par thérapie ciblée en cancérologie. Selon l'analyse des cellules cancéreuses la thérapie est adaptée (médicaments ou anticorps monoclonaux) - © sophie jacopin
TRAITEMENT PAR THÉRAPIE CIBLÉE

# 5979
 

Thérapie ciblée en cancérologie, traitement contre le cancer.
On effectue une biopsie au niveau de la tumeur (1).
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]La tumeur est analysée (2) afin d’en déterminer les particularités des cellules cancéreuses qui la constituent.
Cette analyse est réalisée pour obtenir une carte d’identité de la tumeur en vue de la mise en place d’une thérapie ciblée.
Selon le résultat des analyses des cellules cancéreuses, on peut adapter la thérapie (3), d’où le nom de thérapie ciblée.
Soit le traitement sera à base de médicaments (4a).
Les médicaments ciblent les réactions en chaîne indispensables à la survie et à la duplication de la cellule. Ils interrompent ces réactions en chaine pour aboutir à la destruction de la cellule cancéreuse.
Soit le traitement sera à base d’anticorps monoclonaux (4b).
Les anticorps monoclonaux ciblent les récepteurs des cellules cancéreuses et déclenchent une réaction immunitaire détruisant les cellules repérées.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Thérapie ciblée en cancérologie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Les 5 sens représentés autour d'un visage de fillette - © sophie jacopin
LES 5 SENS

# 5996
Les 5 sens représentés autour d’un visage de fillette.
De gauche à droite :
– l’ouïe avec l’oreille,
– La vue avec l’œil,
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]– L’odorat avec le nez,
– le goût avec la bouche
– le toucher avec la main.
Ces 5 sens apportent de nombreuses informations au cerveau que ce dernier doit trier par ordre de priorité et d’importance.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Le cerveau expliqué aux enfants »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaines d'exclusion d'utilisation : Tous

Lire la suite
ATTENTION ET DISTRACTION

# 5997
Attention et distraction. Illustration représentant une fillette en train de lire un livre et les distraction qui peuvent modifier ou perturber son attention à la lecture :
– la musique à travers l’ouïe,
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]– le gâteau pour la sensation de l’odorat et du goût,
– le chat pour le toucher.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Le cerveau expliqué aux enfants »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaines d'exclusion d'utilisation : Tous

Lire la suite
Cerveau en transparence dans un visage de fillette, localisation du cerveau - © sophie jacopin
CERVEAU FILLETTE

# 5998
Cerveau en transparence dans un visage de fillette, localisation du cerveau.

 
Afficher les images de la série « Le cerveau expliqué aux enfants »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaines d'exclusion d'utilisation : Tous

Lire la suite
Surcharge mentale, comparaison entre à droite un cerveau avec une activité cérébrale normale et à gauche l'illustration d'une surcharge mentale - © sophie jacopin
SURCHARGE MENTALE

# 5995
Surcharge mentale, comparaison entre à droite un cerveau avec une activité cérébrale normale et à gauche l’illustration d’une surcharge mentale.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]C’est dans le lobe frontal que sont stockées les tâches en attente. lorsque les informations s’accumulent, le cerveau fonctionne au ralenti.
Le lobe frontal est le centre de l’organisation du temps.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Le cerveau expliqué aux enfants »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaines d'exclusion d'utilisation : Tous

Lire la suite
Cerveau et lecture, apprentissage, cheminement de l'œil, vers le lobe occipital, le lobe temporale, l'aire de Wernicke et l'aire de Broca - © sophie jacopin
CERVEAU ET LECTURE

# 5994
Cerveau et lecture, apprentissage, cheminement de l’œil, vers le lobe occipital, le lobe temporale, l’aire de Wernicke et l’aire de Broca.
L’œil voit le mot.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Le lobe occipital le voit comme une image.
L’information est envoyée au lobe temporal.
Puis elle rejoint l’aire de Wernicke qui détermine la signification du mot,
et l’aire de Broca qui détermine la prononciation.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Le cerveau expliqué aux enfants »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaines d'exclusion d'utilisation : Tous

Lire la suite
Le système limbique au centre de notre cerveau (thalamus, hypothalamus, hippocampe amygdale) gère les émotions - © sophie jacopin
SYSTÈME LIMBIQUE ET ÉMOTIONS

# 5993
Le système limbique au centre de notre cerveau gère les émotions .
Ce système regroupe plusieurs structure centrales du cerveau :
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]– le thalamus en rose,
– entouré par l’hippocampe en vert,
– l’amygdale en rouge,
– l’hypothalamus en bleu.
Lorsqu’on ressent une émotion, comme ici la peur, l’information arrive jusqu’à notre système limbique. Là le cerveau traite l’information et déclenche la réaction physiologique correspondante, comme dans ce cas la transpiration.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Le cerveau expliqué aux enfants »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaines d'exclusion d'utilisation : Tous

Lire la suite
Le contrôle moteur ou des mouvements musculaires par le cerveau et augmentation de l'attention - © sophie jacopin
LE CONTRÔLE MOTEUR

# 5992
Le contrôle moteur ou des mouvements musculaires par le cerveau et augmentation de l’attention.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Le cortex moteur représenté en bleu juste avant la zone rose (zone de l’attention), envoie l’ordre du mouvement aux muscles du bras.
Lorsque la zone motrice du cerveau est activée, elle active également la zone de l’attention.
Bouger augment l’attention.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Le cerveau expliqué aux enfants »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaines d'exclusion d'utilisation : Tous

Lire la suite