AUTO-ENTRETIENT VIH

60.00

# 4227
 

Représentation de l'auto-entretient de l'infection du VIH.
Le virus du sida (en vert) qui a pénétré dans le vaisseau sanguin infecte et intègre son génome aux lymphocytes T inactifs (en rosé à droite du dessin).

afficher la suite de la description

 

Illustration couleur CMJN réalisée avec Adobe Photoshop
Orientation paysage
6255 / 2944 pixels soit 529 / 249 mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

Description

# 4227

Représentation de l’auto-entretient de l’infection du VIH.

Le virus du sida (en vert) qui a pénétré dans le vaisseau sanguin infecte et intègre son génome aux lymphocytes T inactifs (en rosé à droite du dessin).
Cela déclenche l’apoptose des lymphocytes T infectés (lymphocytes morts en marron) qui normalement constituent la barrière immunitaire empêchant le passage des bactéries de l’intestin vers la circulation sanguine.
Les bactéries peuvent donc atteindre, via le réseau sanguin, d’autres régions du corps et déclenchent des réactions inflammatoires dans divers organes.

De plus, les macrophages (en rosé à gauche du dessin), en contact avec d’autres virus que celui du sida, présentent l’antigène détecté de ces autres virus, aux lymphocytes T infectés (en gris bleu). Ces derniers se multiplient, déclenchant la réplication du virus.

La boucle est bouclée, l’organisme auto-entretient l’infection.

HIV, VIH, sida, auto-entretient VIH, infection, immunité, immunitaire, immunologie, immunodéficience, lymphocytes T, macrophages, globules rouges, hématies, vaisseau sanguin, bactérie