Cellules immunitaires, mmunité innée, immunité adaptative - © sophie jacopin
CELLULES IMMUNITAIRES – IMMUNITÉ

# 5891

Cellules immunitaires, actrices de l’immunité innée et adaptative.
Quand un micro-organisme ou microbe (virus, bactérie…) pénètre les barrières de l’organisme (peau, muqueuses),
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]cette invasion de corps étrangers déclenche les défenses du système immunitaire. Dans un premier temps, l’immunité innée (à gauche du dessin) agit immédiatement. Cette première réaction immunitaire arrête la progression et le développement des microbes dans l’organisme. Macrophages, cellules dendritiques et neutrophiles sont des acteurs de l’immunité innée. Les macrophages (en vert bleuté) détruisent les microbes par phagocytose et produisent des cytokines. Ces cytokines appellent les neutrophiles (entre autre) pour lutter également contre les microbes.
Mais ces cytokines conduisent également les macrophages et les cellules dendritiques vers les ganglions lymphatiques (flèches blanches).

Si malgré tout, les microbes prolifèrent et se répandent dans l’organisme, l’immunité adaptative rentre en scène (à droite du dessin).
Les cellules dendritiques et les macrophages présentent les antigènes des microbes aux lymphocytes B ( en bleu) et T ( en violet). Il existe 4 sortes de lymphocytes T.
D’une part, les lymphocytes T cytotoxiques (killer) tuent les cellules infectées (en rose). D’autre part, les lymphocytes T auxiliaires (helper) stimulent les lymphocytes B et T (flèche blanche). Puis les lymphocytes T mémoires (memory) répondront rapidement à la prochaine invasion du même microbe. Alors que les lymphocytes T régulateurs (cellule violette bleutée) inhibent les cellules B et T une fois que le danger est passé (flèches noires).
Les lymphocytes B donnent deux types de lymphocytes. Les lymphocytes B mémoires répondent rapidement à une invasion microbienne future. Et les plasmocytes produisent des anticorps qui se fixent aux microbes. Les anticorps sont aussi relâchés dans la circulation sanguine. Ce qui permet de voir si l’organisme a été en contact avec un microbe grâce à une prise de sang.
Donc ces anticorps neutraliseront directement les microbes ou marqueront une cellule infectée afin que celle-ci soit prise en charge par d’autres cellules immunitaires comme les macrophages.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Immunité-Inflammation »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Disponible à partir du 19/03/2021
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier dès le 19/03/2021.

Lire la suite
Immunité innée et immunité adaptative, les défenses du système immunitaire - © sophie jacopin
IMMUNITÉ INNÉE – IMMUNITÉ ADAPTATIVE

# 5890

Immunité innée et immunité adaptative, les défenses du système immunitaire.
Quand un micro-organisme ou microbe (virus, bactérie…) pénètre les barrières de l’organisme (peau, muqueuses)
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content] l’immunité innée (à gauche du dessin) agit immédiatement. Cette première réaction immunitaire arrête la progression et le développement des microbes dans l’organisme. Macrophages, cellules dendritiques et neutrophiles sont des acteurs de l’immunité innée. Les macrophages (en vert bleuté) détruisent les microbes par phagocytose et produisent des cytokines. Ces cytokines appellent les neutrophiles (entre autre) pour lutter également contre les microbes.
Mais ces cytokines conduisent également les macrophages et les cellules dendritiques vers les ganglions lymphatiques (flèches blanches).

Si malgré tout, les microbes prolifèrent et se répandent dans l’organisme, l’immunité adaptative rentre en scène (à droite du dessin).
Les cellules dendritiques et les macrophages présentent les antigènes des microbes aux lymphocytes B ( en bleu) et T ( en violet). Il existe 4 sortes de lymphocytes T.
D’une part, les lymphocytes T cytotoxiques (killer) tuent les cellules infectées (en rose). D’autre part, les lymphocytes T auxiliaires (helper) stimulent les lymphocytes B et T (flèche blanche). Puis les lymphocytes T mémoires (memory) répondront rapidement à la prochaine invasion du même microbe. Alors que les lymphocytes T régulateurs (cellule violette bleutée) inhibent les cellules B et T une fois que le danger est passé (flèches noires).
Les lymphocytes B donnent deux types de lymphocytes. Les lymphocytes B mémoires répondent rapidement à une invasion microbienne future. Et les plasmocytes produisent des anticorps qui se fixent aux microbes. Les anticorps sont aussi relâchés dans la circulation sanguine. Ce qui permet de voir si l’organisme a été en contact avec un microbe grâce à une prise de sang.
Donc ces anticorps neutraliseront directement les microbes ou marqueront une cellule infectée afin que celle-ci soit prise en charge par d’autres cellules immunitaires comme les macrophages.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Immunité-Inflammation »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Disponible à partir du 19/03/2021
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier dès le 19/03/2021.

Lire la suite
SYSTÈME HÉMATOLOGIQUE

# 5862

Système hématologique, composition du sang dans un capillaire sanguin.
Cette illustration représente tous les éléments qui composent le sang. Tout d’abord, les éléments du sang baignent dans du plasma.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Le plasma est représenté en transparence en jaune. On distingue les érythrocytes, ou hématies ou globules rouges et les plaquettes, anticorps et des globules blancs, acteurs dans la réaction immunitaire.
Les hématies représentées en rouge sont l’élément du sang en plus grand nombre. Alors que les autres éléments sont en moins grand nombre. Tout d’abord les plaquettes sont les plus petits éléments (en bleu) éparpillés dans le vaisseau. Des anticorps sont représentés en jaune en forme de Y. Puis les autres éléments en violets sont des globules blancs. Un lymphocyte T se situe en centre du vaisseau en violet et vert. Alors que la grosse cellule violette en premier plan, ainsi que celle qui traverse la paroi du vaisseau sont des leucocytes. La première est un monocyte, la seconde qui traverse la paroi est un neutrophile. Enfin, à l’extérieur du vaisseau se trouve un macrophage qui phagocyte des antigènes pathogènes (en vert). Les macrophages proviennent de la différenciation des monocytes. Ils infiltrent les tissus vers un site d’infection.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
COMPOSITION SANG – CAPILLAIRE SANGUIN

# 5861

Composition du sang dans un capillaire sanguin.
Cette illustration représente tous les éléments qui composent le sang. Tout d’abord, les éléments du sang baignent dans du plasma.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Le plasma est représenté en transparence en jaune. On distingue les érythrocytes, ou hématies ou globules rouges et les plaquettes, anticorps et des globules blancs, acteurs dans la réaction immunitaire.
Les hématies représentées en rouge sont l’élément du sang en plus grand nombre. Alors que les autres éléments sont en moins grand nombre. Tout d’abord les plaquettes sont les plus petits éléments (en bleu) éparpillés dans le vaisseau. Des anticorps sont représentés en jaune en forme de Y. Puis les autres éléments en violets sont des globules blancs. Un lymphocyte T se situe en centre du vaisseau en violet et vert. Alors que la grosse cellule violette en premier plan, ainsi que celle qui traverse la paroi du vaisseau sont des leucocytes. La première est un monocyte, la seconde qui traverse la paroi est un neutrophile. Enfin, à l’extérieur du vaisseau se trouve un macrophage qui phagocyte des antigènes pathogènes (en vert). Les macrophages proviennent de la différenciation des monocytes. Ils infiltrent les tissus vers un site d’infection.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
COMPOSITION DU SANG

# 5860

Composition du sang dans un capillaire sanguin.
Cette illustration représente tous les éléments qui composent le sang. Tout d’abord, les éléments du sang baignent dans du plasma.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Le plasma est représenté en transparence en jaune. On distingue les érythrocytes, ou hématies ou globules rouges et les plaquettes, anticorps et des globules blancs, acteurs dans la réaction immunitaire.
Les hématies représentées en rouge sont l’élément du sang en plus grand nombre. Alors que les autres éléments sont en moins grand nombre. Tout d’abord les plaquettes sont les plus petits éléments (en bleu) éparpillés dans le vaisseau. Des anticorps sont représentés en jaune en forme de Y. Puis les autres éléments en violets sont des globules blancs. Un lymphocyte T se situe en centre du vaisseau en violet et vert. Alors que la grosse cellule violette en premier plan, ainsi que celle qui traverse la paroi du vaisseau sont des leucocytes. La première est un monocyte, la seconde qui traverse la paroi est un neutrophile. Enfin, à l’extérieur du vaisseau se trouve un macrophage qui phagocyte des antigènes pathogènes (en vert). Les macrophages proviennent de la différenciation des monocytes. Ils infiltrent les tissus vers un site d’infection.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Acné sévère, invasion de P anes, réaction imminutaire et inflammatoire - © sophie jacopin
ACNÉ SÉVÈRE

# 1064

Acné sévère avec sur-inflammation
Les parois du canal pilo-sébacé ont cédé laissant se répandre le sébum infecté de P acnes. Les polynucléaires neutrophiles s’activent. Un zoom montre la façon dont les P acnes et des fragments de P acnes appellent les polynucléaires neutrophiles pour favoriser la réaction immunitaire et une importante réaction inflammatoire.

 

Afficher les images de la série « Acné »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaines d’exclusion d’utilisation : Tous, aucune utilisation possible

 

Lire la suite
Acné, réaction immunitaire, bouton d'acné rétentionnel - © sophie jacopin
ACNÉ – RÉACTION IMMUNITAIRE

# 1063

Le bouton d’acné est formé.
Le sébum a envahi le canal pilo-sébacé qui est gonflé et prêt à céder. La présence des P acnes dans le canal ont entrainé la réaction immunitaire avec l’arrivée des lymphocytes T sur le site. Cette réaction entraine une réaction inflammatoire. Les lésions inflammatoires appellent également des polynucléaires neutrophiles provenant des vaisseaux sanguins.

 

Afficher les images de la série « Acné »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaines d’exclusion d’utilisation : Tous, aucune utilisation possible

 

Lire la suite
capillaire-sanguin-© sophie jacopin
CAPILLAIRE SANGUIN

# 1839


Représentation de l’anatomie d’un gros capillaire sanguin et de son contenu : le sang constitué d’hématies (globules rouges), de globules blancs, de plaquettes, le tout dans du plasma.

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

35.00 Ajouter au panier
Illustration médicale - Artère
ARTÈRE DE MOYEN CALIBRE

# 5559
 
Représentation des différentes parois constituant une artère de moyen calibre.
De l'extérieur vers l'intérieur :
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]– tunique externe ou adventice (deux types de tissus, conjonctif et musculaire)
– tunique moyenne ou média (deux types de tissus, limitante élastique externe (en jaune)et muscle lisse)
– tunique interne ou intima (trois types de tissus, limitante élastique interne, tissu conjonctif et endothélium, unique couche de cellules délimitant la lumière de l'artère).
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

35.00 Ajouter au panier
Illustration médicale - Plaque d'athérome
PLAQUE D’ATHÉROME

# 5558
 

Représentation d'une plaque d'athérome, amas graisseux (jaune) à l'intérieure de la paroi d'une artère de moyen calibre.
Cette plaque diminue le débit sanguin, ce qui peut provoquer des complications cardio-vasculaires en fonction de la localisation de la plaque.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Sur ce dessin on voit les différentes couches constituant l'artère.
De l'extérieur vers l'intérieur :
– tunique externe ou adventice (deux types de tissus, conjonctif et musculaire)
– tunique moyenne ou média (deux types de tissus, limitante élastique externe (en jaune)et muscle lisse)
– tunique interne ou intima (trois types de tissus, limitante élastique interne, tissu conjonctif et endothélium, unique couche de cellules délimitant la lumière de l'artère).
C'est sur cette couche épithéliales interne que vient se déposer la plaque d'athérome.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
Afficher les images de la série

35.00 Ajouter au panier
Injection de radionucléides
INJECTION DE RADIONUCLÉIDES

# 5476


Représentation de l'injection de radionucléides utilisés dans le traitement des tumeurs cancéreuses par voie sanguine afin de conduire ces substances jusqu'au site de la tumeur très largement vascularisé par l'angiogénèse.

 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 
Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

35.00 Ajouter au panier
Hémochromatose
HÉMOCHROMATOSE

# 5446
 

Représentation de l'hémochromatose, une maladie génétique héréditaire qui touche le gène HFE du chromosome 6 (à gauche du dessin), et provoque un dérèglement de la transferrine présente dans les hématies transportant le fer, via le sang (au centre du dessins).

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Ce dérèglement entraine un excès d'absorption du fer et un dépassement des capacités de stockage de certains organes provoquant certaines conséquences sur l'organisme (représentées à droite du dessin sur une silhouette).

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

35.00 Ajouter au panier