CYCLE MENSTRUEL

60.00

# 4478
 

Représentation du contrôle des hormones sur le cycle menstruel.

afficher la suite de la description

 

Illustration couleur CMJN réalisée avec Adobe Photoshop
Orientation paysage
2140 / 1764 pixels soit 181 / 149 mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Attention petit format
 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

Description

# 4478

Représentation du contrôle des hormones sur le cycle menstruel.

(1)-Le cycle hypothalamique : la gonadolibérine (GnRH) libérée dans l’hypothalamus provoque la sécrétion hypophysaire de deux hormones gonadotrope, ou gonadotrophine (LH et FSH).
Le cycle hypophysaire : (2) La FSH intervient dans le développement et la maturation d’un follicule par cycle. La LH permet la formation du corps jaune (6). (5) LH et FSH déclenchent l’ovulation, 36 heures après la monté du pic ovulatoire.
Le cycle ovarien : (3) production d’œstrogènes et d’inhibine produisant un rétrocontrôle négatif sur la FSH. (4) L’œstradiole (œstrogène) exerce un rétrocontrôle positif sur la sécrétion de LH responsable de l’ovulation. Le corps jaune sécrète de la progestérone qui va exercer un rétrocontrôle négatif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire lors de la phase lutéale, phase qui suit l’ovulation et qui constitue les 14 derniers jours du cycle. C’est-à-dire qu’elle inhibe, de la même façon que l’œstradiol, la sécrétion des hormones (FSH et LH) qui stimulent sa propre sécrétion par le corps jaune. Ce système est en fait un système de régulation qui maintient par ces deux actions réciproques un taux sanguin constant d’hormones, ici la progestérone mais aussi l’œstradiol. Quand la progestérone est haute ces hormones baissent, (et par conséquent corrigent la tendance) et quand la progestérone est basse, ces hormones montent (et rétablissent la valeur).

cycle menstruel, hormones sexuelles, reproduction, femme, féminin, follicule, cycle hypothalamique, cycle hypophysaire, cycle ovarien, hypophyse corps jaune, ovulation, gynécologie,