Coupe de peau de bébé, anatomie et structure du système tégumentaire - © sophie jacopin
COUPE DE PEAU BÉBÉ-PÉDIATRIE

# 5849

Cette illustration représente une coupe 3D vue de 3/4 de l’anatomie et de la structure de la peau avec toutes ses annexes. La peau est constituée de 3 couches, notamment de haut vers le bas :
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]L’épiderme est la couche la plus superficielle, constituée de kératinocytes. Les kératinocytes arrivent à maturation à la surface de la peau o^les cellules mortes kératinisées desquament. Chez le bébé, elle est beaucoup plus fine que chez l’adulte et elle apparait beaucoup plus blanche, car elle contient moins de mélanocytes que chez l’adulte.
Le derme représente la deuxième couche entre l’épiderme et l’hypoderme. Il est constitué de tissu de type conjonctif. On distingue usuellement le derme papillaire jouxté à la jonction dermo-épidermique, le derme réticulaire et le derme profond.
Il existe différents éléments présents dans le derme, des glandes sudoripares eccrines, des terminaisons nerveuses, des vaisseaux sanguins. Mais aussi l’appareil pilo-sébacé traverse l’épiderme et le derme. Il est constitué par un follicule pileux et différentes annexes.
Ces annexes sont la glande sébacée (sébum), le muscle pilomoteur ou arrecteur du poil, la glande sudoripare apocrine (sueur). La glande sudoripare apocrine n’est présente que dans certaines parties du corps comme les aisselles, autour de l’anus et des mamelons. Les glandes sont beaucoup plus petites que chez l’adulte, et la couche du derme est beaucoup plus fine.
Enfin, l’hypoderme forme la dernière couche, constituée de tissu adipeux et de tissu conjonctif située sous le derme.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
utérus ovaire ovulation - © sophie jacopin
UTÉRUS, OVAIRE, OVULATION

# 5769
 
Anatomie du l’utérus, de l’ovaire et ovulation.
Les structures de l’utérus et de l’ovaire sont représentées sur une coupe frontale des organes génitaux féminins.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les organes génitaux féminins sont constitués du vagin, du col de l’utérus, de l’utérus, des trompes de Fallope, des ovaires.
Les ligaments utéro-ovariens rattachent les ovaires à l’utérus.
Sur ce dessin sont représentés la trompe de Fallope et l’ovaire droits en phase d’ovulation avec expulsion de l’ovule dans la trompe utérine.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série « Infertilité »

60.00 Ajouter au panier
système tégumentaire, comparaison entre une coupe de peau de bébé et celle d'un adulte - © sophie jacopin
SYSTÈME TÉGUMENTAIRE BÉBÉ-ADULTE

# 5720

Illustration médicale représentant la comparaison entre le système tégumentaire (peau) d’un bébé et celui d’un adulte.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]L’illustration de gauche montre une coupe de peau de bébé avec toutes ses structures, épiderme, derme, hypoderme.
Alors que l’illustration de droite représente une coupe de peau adulte.
La grande différence entre ces deux coupes de peau concerne l’épaisseur de la peau et de la couche épidermique qui est beaucoup plus fine chez le bébé.
Mais sa couleur est également plus claire, ce qui lui confère une certaine fragilité par rapport à celle de l’adulte et plus blanche. Elle contient moins de mélanocytes.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Ovaire
OVAIRE

# 5417


Représentation d'un ovaire avec représentation de la sécrétion de la progestérone (boules vertes) par les corps jaunes, la sécrétion d'oestrogène par les follicules, et l'ovulation.

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
 
Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Ovulation-Fécondation-Nidation-Implantation
OVULATION-FÉCONDATION-NIDATION-IMPLANTATION

# 2657
 

Les différentes étapes de la vie, de l’ovulation, la fécondation, la nidation à l’implantation de l’ovule fécondé dans l’endomètre.

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Toute

Afficher les images de la série

Lire la suite
Cycle menstruel
CYCLE MENSTRUEL

# 2647
 

Représentation du cycle menstruel non fécondé.

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Toute

Afficher les images de la série

Lire la suite
Contrôle hormonal du cycle mesntruel
CONTRÔLE HORMONAL SUR LE CYCLE MENSTRUELLE

# 4499
 

Représentation du contrôle hormonal sur le cycle menstruel.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]

-Le cycle hypothalamique : la gonadolibérine (GnRH) libérée dans l'hypothalamus provoque la sécrétion hypophysaire de deux hormones gonadotrope, ou gonadotrophine (LH et FSH).
Le cycle hypophysaire : La FSH (losange vert) intervient dans le développement et la maturation d'un follicule par cycle. La LH (triangle bleu) permet la formation du corps jaune. LH et FSH déclenchent l'ovulation, 36 heures après la monté du pic ovulatoire.
Le cycle ovarien : L’œstradiol (carré violet) ) exerce un rétrocontrôle positif sur la sécrétion de LH responsable de l'ovulation. Le corps jaune sécrète de la progestérone (rond rose) qui va exercer un rétrocontrôle négatif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire lors de la phase lutéale, phase qui suit l'ovulation et qui constitue les 14 derniers jours du cycle. C'est-à-dire qu'elle inhibe, de la même façon que l'œstradiol, la sécrétion des hormones (FSH et LH) qui stimulent sa propre sécrétion par le corps jaune. Ce système est en fait un système de régulation qui maintient par ces deux actions réciproques un taux sanguin constant d'hormones, ici la progestérone mais aussi l'œstradiol. Quand la progestérone est haute ces hormones baissent, (et par conséquent corrigent la tendance) et quand la progestérone est basse, ces hormones montent (et rétablissent la valeur).

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Cycle mesntruel
CYCLE MENSTRUEL

# 4476
 

Représentation du contrôle des hormones sur le cycle menstruel.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
(1)-Le cycle hypothalamique : la gonadolibérine (GnRH) libérée dans l'hypothalamus provoque la sécrétion hypophysaire de deux hormones gonadotrope, ou gonadotrophine (LH et FSH).
Le cycle hypophysaire : (2) La FSH intervient dans le développement et la maturation d'un follicule par cycle. La LH permet la formation du corps jaune (6). (5) LH et FSH déclenchent l'ovulation, 36 heures après la monté du pic ovulatoire.
Le cycle ovarien : (3) production d'œstrogènes et d'inhibine produisant un rétrocontrôle négatif sur la FSH. (4) L'œstradiole (œstrogène) exerce un rétrocontrôle positif sur la sécrétion de LH responsable de l'ovulation. Le corps jaune sécrète de la progestérone qui va exercer un rétrocontrôle négatif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire lors de la phase lutéale, phase qui suit l'ovulation et qui constitue les 14 derniers jours du cycle. C'est-à-dire qu'elle inhibe, de la même façon que l'œstradiol, la sécrétion des hormones (FSH et LH) qui stimulent sa propre sécrétion par le corps jaune. Ce système est en fait un système de régulation qui maintient par ces deux actions réciproques un taux sanguin constant d'hormones, ici la progestérone mais aussi l'œstradiol. Quand la progestérone est haute ces hormones baissent, (et par conséquent corrigent la tendance) et quand la progestérone est basse, ces hormones montent (et rétablissent la valeur).

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Attention petit format
 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Cycle mesntruel
CYCLE MENSTRUEL

# 4478
 

Représentation du contrôle des hormones sur le cycle menstruel.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
(1)-Le cycle hypothalamique : la gonadolibérine (GnRH) libérée dans l'hypothalamus provoque la sécrétion hypophysaire de deux hormones gonadotrope, ou gonadotrophine (LH et FSH).
Le cycle hypophysaire : (2) La FSH intervient dans le développement et la maturation d'un follicule par cycle. La LH permet la formation du corps jaune (6). (5) LH et FSH déclenchent l'ovulation, 36 heures après la monté du pic ovulatoire.
Le cycle ovarien : (3) production d'œstrogènes et d'inhibine produisant un rétrocontrôle négatif sur la FSH. (4) L'œstradiole (œstrogène) exerce un rétrocontrôle positif sur la sécrétion de LH responsable de l'ovulation. Le corps jaune sécrète de la progestérone qui va exercer un rétrocontrôle négatif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire lors de la phase lutéale, phase qui suit l'ovulation et qui constitue les 14 derniers jours du cycle. C'est-à-dire qu'elle inhibe, de la même façon que l'œstradiol, la sécrétion des hormones (FSH et LH) qui stimulent sa propre sécrétion par le corps jaune. Ce système est en fait un système de régulation qui maintient par ces deux actions réciproques un taux sanguin constant d'hormones, ici la progestérone mais aussi l'œstradiol. Quand la progestérone est haute ces hormones baissent, (et par conséquent corrigent la tendance) et quand la progestérone est basse, ces hormones montent (et rétablissent la valeur).

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Attention petit format
 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Greffe de cheveux
GREFFE DE CHEVEUX

# 4167
 

Représentation de la greffe de cheveux, technique FUE, greffe de cheveux prescrite dans le cas d'une calvitie avec chute très localisée.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
La technique :
– prélèvement de follicules de 1 à 4 cheveux préalablement rasés
– réimplantation dans la zone dégarnie.

Les résultats sont visibles 6 à 9 mois après.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Greffe de cheveux
GREFFE DE CHEVEUX

# 4166
 

Représentation de la greffe de cheveux, technique de la bandelette, greffe de bandelettes de cheveux prescrite dans le cas d'une calvitie importante.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]

La technique :
– prélèvement et suture sous anesthésie locale d'une fine bande de 20 cm de long sur 1 cm de large.
– fabrication de micro-transplants d'environ 5 cheveux greffés dans la zone de la calvitie.
– repousse au bout de 6 mois, résultat visible au bous d'un an.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Puberté
PUBERTÉ

# 3922
 

Représentation pour le garçon et pour la fille des changements observés lors de la puberté au niveau des organes génitaux, des zones sur des silhouettes des caractères sexuels secondaires et
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]
autres développés spécifiquement grâce à la sécrétion de testostérone pour le garçon et d’œstrogène pour la fille.
C'est l'hypothalamus qui déclenche le processus de la puberté chez les garçon vers 13-14 ans et chez les filles vers 10-11 ans.
L'hypophyse sécrète de la lh (hormone lutéinisante)et de la FSH hormone folliculo-stimulante) vers les testicules chez les garçons et les ovaires chez les filles, chargés de fabriquer les cellules sexuelles. Testicules et ovaires stimulent la production des hormones sexuelles qui enclenchent les transformations internes et externes du corps.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier