Immunité innée et adhésion membranaire, production de cytokines et réponse inflammatoire- © sophie jacopin
IMMUNITÉ-ADHÉSION MEMBRANAIRE

# 5889

Immunité et adhésion membranaire pour le recrutement des cellules immunitaires, immunité innée.
Cette illustration montre le phénomène de diapédèse.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Ce phénomène correspond au passage de cellules immunitaires dans les tissus à partir de la circulation sanguine. Elle se passe en plusieurs phases.
La première phase est la phase de capture. La cellule immunitaire dans le vaisseau sanguin se rapproche des cellules endothéliales (endothélium du vaisseau sanguin).
La deuxième phase est la phase d’adhésion et de roulement (rolling). Elle active les cellules immunitaires. Elle exprime de manière accrue les molécules d’adhésion exprimées par les cellules immunitaires et celles présentées à la surface de l’endothélium.
Puis la troisième phase est la phase d’adhésion. La cellule adhère fortement à l’endothélium grâce aux nombreuses molécules d’adhésion.
Enfin, la quatrième phase est la phase de migration. La cellule recrutée traverse l’endothélium pour aller jusqu’au site de l’inflammation.
Alors la cellule immunitaire va s’activer et produire des cytokines.
Par conséquent la production de cytokines entretient ou amplifie la réponse inflammatoire au niveau du site de l’infection.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Immunité-Inflammation »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Disponible à partir du 19/03/2021
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier dès le 19/03/2021.

Lire la suite
Recrutement des cellules immunitaires, immunité innée - © sophie jacopin
RECRUTEMENT DES CELLULES IMMUNITAIRES

# 5888

Recrutement des cellules immunitaires, immunité innée.
Cette illustration montre le phénomène de diapédèse.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Ce phénomène correspond au passage de cellules immunitaires dans les tissus à partir de la circulation sanguine. Elle se passe en plusieurs phases.
La première phase est la phase de capture. La cellule immunitaire dans le vaisseau sanguin se rapproche des cellules endothéliales (endothélium du vaisseau sanguin).
La deuxième phase est la phase d’adhésion et de roulement (rolling). Elle active les cellules immunitaires. Elle exprime de manière accrue les molécules d’adhésion exprimées par les cellules immunitaires et celles présentées à la surface de l’endothélium.
Puis la troisième phase est la phase d’adhésion. La cellule adhère fortement à l’endothélium grâce aux nombreuses molécules d’adhésion.
Enfin, la quatrième phase est la phase de migration. La cellule recrutée traverse l’endothélium pour aller jusqu’au site de l’inflammation.
Alors la cellule immunitaire va s’activer et produire des cytokines.
Par conséquent la production de cytokines entretient ou amplifie la réponse inflammatoire au niveau du site de l’infection.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Immunité-Inflammation »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Disponible à partir du 19/03/2021
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier dès le 19/03/2021.

Lire la suite
Tempete cytokinique et réponse inflammatoire localisée dans les alvéoles pulmonaires - © sophie jacopin
TEMPÊTE CYTOKINIQUE

# 5887

Tempête cytokinique et réponse inflammatoire localisée dans les alvéoles pulmonaires.
Cette illustration médicale montre sur la partie supérieure la réaction immunitaire normale lorsque un virus (en rouge et jaune) pénètre jusqu’aux alvéoles pulmonaires.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Alors que la partie inférieure de l’illustration représente une réaction anormale qui déclenche une tempête de cytokines.
Dans la réaction normale, les cytokines (billes vertes claires) produites par les macrophages (en vert) à l’arrivé du virus dans l’alvéole stimulent la réponse inflammatoire. Elles stimulent également la multiplication de cellules immunitaires.
Ainsi les lymphocytes T (en violet) et les macrophages détruisent les virus. Alors le transfert d’oxygène vers le réseau sanguin est presque normal.
Hors dans le cas d’une réaction anormale, les cytokines stimulent la réponse inflammatoire de façon exagérée.
Par conséquent, trop de cellules immunitaires sont activées. Des cellules mortes et des dépôts de collagène entraînent une fibrose des alvéoles(amas sur la paroi interne de l’alvéole). En conclusion, les échanges gazeux deviennent difficiles. Et au final, ils entrainent une difficulté respiratoire.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Immunité-Inflammation »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Disponible à partir du 19/03/2021
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier dès le 19/03/2021.

Lire la suite
Citokines et réponse inflammatoire localisée dans les alvéoles pulmonaires - © sophie jacopin
CYTOKINES ET RÉPONSE INFLAMMATOIRE

# 5886

Cytokines et réponse inflammatoire localisée dans les alvéoles pulmonaires.
Cette illustration médicale montre sur la partie supérieure la réaction immunitaire normale lorsque un virus (en rouge et jaune) pénètre jusqu’aux alvéoles pulmonaires.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Alors que la partie inférieure de l’illustration représente une réaction anormale qui déclenche une tempête de cytokines.
Dans la réaction normale, les cytokines (billes vertes claires) produites par les macrophages (en vert) à l’arrivé du virus dans l’alvéole stimulent la réponse inflammatoire. Elles stimulent également la multiplication de cellules immunitaires.
Ainsi les lymphocytes T (en violet) et les macrophages détruisent les virus. Alors le transfert d’oxygène vers le réseau sanguin est presque normal.
Hors dans le cas d’une réaction anormale, les cytokines stimulent la réponse inflammatoire de façon exagérée.
Par conséquent, trop de cellules immunitaires sont activées. Des cellules mortes et des dépôts de collagène entraînent une fibrose des alvéoles(amas sur la paroi interne de l’alvéole). En conclusion, les échanges gazeux deviennent difficiles. Et au final, ils entrainent une difficulté respiratoire.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Immunité-Inflammation »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Disponible à partir du 19/03/2021
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier dès le 19/03/2021.

Lire la suite
Kératinocyte et récepteur membranaire Toll R4 dans l'acné - © sophie jacopin
KÉRATINOCYTE – RÉCEPTEURS MEMBRANAIRES TOLL

# 1066

Acné sévère avec sur-inflammation
Ce dessin illustre un kératinocyte. Un zoom au niveau de la membrane met en évidence des récepteurs aux Toll R4. Lorsque des Toll R4 sont fixés aux récepteurs membranaires, cela déclenche la production de cytokines par le kératinocyte.

 

Afficher les images de la série « Acné »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaines d’exclusion d’utilisation : Tous, aucune utilisation possible

 

Lire la suite