Catalogue - Illustrations de la même série

Cette série vous présente différentes illustrations médicales sur le thème autour du cancer, sa formation, les métastases, les sites en dormance des métastases, les cancers hormonodépendants.
Cliquer sur une image pour en afficher le détail et faire votre sélection
ou sur DE RETOUR À Recherches dans le catalogue pour un accès direct
et/ou un retour à la recherche.

Cette série vous présente différentes illustrations médicales sur le thème autour du cancer, sa formation, les métastases, les sites en dormance des métastases, les cancers hormonodépendants.
Cliquer sur une image pour en afficher le détail et faire votre sélection
ou sur DE RETOUR À Recherches dans le catalogue pour un accès direct
et/ou un retour à la recherche.

Illustration medicale-metastases
MÉTASTASES

# 5582
 

Représentation de la formation de métastases et de l'invasion d'autres sites que celui de la tumeur primaire développée ici au niveau du sein.
La formation d'une métastase se déroule en plusieurs étapes encore mal comprises.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Ici la tumeur primaire se situe au niveau du sein (sein représenté en bleu sur la silhouette).
la tumeur cancéreuse primaire se développe :
– Étape 1, en haut à gauche, la tumeur est encore de petite taille et au centre de la tumeur se transforment les cellules.
– Étape 2, en haut à droite, la tumeur a grossi, les cellules cancéreuses se sont dupliquées et transformées.
– Étape 3, en bas à droite, la tumeur a encore grossi. Les cellules avec des noyaux irréguliers sont des cellules cancéreuse matures (métastases) qui vont emprunter le réseau vasculaire pour se répandre dans d'autres sites du corps.

Dans le cas du cancer du sein, les métastases peuvent rester dormantes pendant plusieurs années dans le cerveau, le foie et les os, ou bien elles peuvent immédiatement proliférer et former une tumeur secondaire.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Métastases en dormance
MÉTASTASES EN DORMANCE

# 4353
 

Représentation des sites où vont migrer les métastases en dormance en fonction des types de cancers :

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
– Les métastases d'une tumeur initiale situées dans le sein vont migrer vers le cerveau, les os et le foie. Néanmoins, ce seront des métastases d'origine mammaire.
– Les métastases d'une tumeur initiale situées dans le rein vont migrer vers les poumons et le foie.
– Les métastases d'une tumeur initiale situées dans l'estomac vont migrer vers les ovaires.
– Les métastases d'une tumeur initiale situées dans le côlon vont migrer vers les poumons et le foie.
– Les métastases d'une tumeur initiale situées dans la prostate vont migrer vers les os.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Métastases en dormance
MÉTASTASES EN DORMANCE

# 4352
 

Représentation des sites où vont migrer les métastases en dormance en fonction des types de cancers :

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
– Les métastases d'une tumeur initiale situées dans le sein vont migrer vers le cerveau, les os et le foie. Néanmoins, ce seront des métastases d'origine mammaire.
– Les métastases d'une tumeur initiale situées dans le rein vont migrer vers les poumons et le foie.
– Les métastases d'une tumeur initiale situées dans l'estomac vont migrer vers les ovaires.
– Les métastases d'une tumeur initiale situées dans le côlon vont migrer vers les poumons et le foie.
– Les métastases d'une tumeur initiale situées dans la prostate vont migrer vers les os.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Métastases du cancer du sein
MÉTASTASES DU CANCER DU SEIN

# 4354
 

Représentation des sites (en rose) des métastases en dormance du cancer du sein.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
La tumeur primaire se situe au niveau du sein, mais les métastases peuvent rester dormantes pendant plusieurs années dans le cerveau, le foie et les os, ou bien elles peuvent immédiatement proliférer et former une tumeur secondaire.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Métastases du cancer du sein
MÉTASTASES DU CANCER DU SEIN

# 4351
 

Représentation des sites (en rose) des métastases en dormance du cancer du sein.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
La tumeur primaire se situe au niveau du sein, mais les métastases peuvent rester dormantes pendant plusieurs années dans le cerveau, le foie et les os, ou bien elles peuvent immédiatement proliférer et former une tumeur secondaire.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Formation des métastases
FORMATION DE MÉTASTASES

# 4346
 

Représentation de la formation de métastases.
La formation d'une métastase se déroule en plusieurs étapes encore mal comprises.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
la tumeur cancéreuse primaire se développe :
– Étape 1, en haut à gauche, la tumeur est encore de petite taille et au centre de la tumeur se transforment les cellules.
– Étape 2, en haut à droite, la tumeur a grossi, les cellules cancéreuses se sont dupliquées et transformées.
– Étape 3, en bas à droite, la tumeur a encore grossi. Les cellules avec des noyaux irréguliers sont des cellules cancéreuse matures (métastases) qui vont emprunter le réseau vasculaire pour se répandre dans d'autres sites du corps.

Dans le cas du cancer du rein ou du côlon, les métastases peuvent rester dormantes pendant plusieurs années dans le poumon, ou bien elles peuvent immédiatement proliférer et former une tumeur secondaire.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Métastases du cancer du sein
MÉTASTASES DU CANCER DU SEIN

# 4345
 

Représentation de la formation de métastases du cancer du sein.
La formation d'une métastase se déroule en plusieurs étapes encore mal comprises.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Ici la tumeur primaire se situe au niveau du sein (sein représenté en bleu sur la silhouette).
la tumeur cancéreuse primaire se développe :
– Étape 1, en haut à gauche, la tumeur est encore de petite taille et au centre de la tumeur se transforment les cellules.
– Étape 2, en haut à droite, la tumeur a grossi, les cellules cancéreuses se sont dupliquées et transformées.
– Étape 3, en bas à droite, la tumeur a encore grossi. Les cellules avec des noyaux irréguliers sont des cellules cancéreuse matures (métastases) qui vont emprunter le réseau vasculaire pour se répandre dans d'autres sites du corps.

Dans le cas du cancer du sein, les métastases peuvent rester dormantes pendant plusieurs années dans le cerveau, le foie et les os, ou bien elles peuvent immédiatement proliférer et former une tumeur secondaire.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
hormonothérapie
HORMONOTHÉRAPIE

# 4343
 

Représentation du traitement par hormonothérapie contre le cancer hormonodépendant qui consiste :
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]
– soit à stopper la production d'hormones dans le cas d'une tumeur précoce (par exemple la production d'hormones sexuelles dans le cas du cancer du sein), à gauche du dessin,
– soit en bloquant l'action des hormones au niveau des cellules hormonodépendantes avec le tamoxifène, molécule qui se fixe sur les récepteurs des œstrogènes des cellules cancéreuses.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Cancer hormonodépendant
CANCER HORMONODÉPENDANT

# 4342
 

Représentation de la formation d'une tumeur, cancer hormonodépendant.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Les tumeurs hormonodépendantes se forment principalement dans des tissus dont le fonctionnement est normalement régulé par les hormones,
(souvent le cas du cancer de la prostate, moins celui du cancer du sein). La croissance de la tumeur est stimulée par les hormones. Les cellules de la tumeur présentent à leur surface une quantité anormale de récepteurs spécifiques (hypersensibilité hormonale).
Lorsque l'hormone se fixe à ces récepteurs, elle stimule la multiplication de ces cellules, ce qui favorise le développement de la tumeur.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Gène sain
GÈNE SAIN

# 4252
 

Représentation d’un noyau avec un gène sain, c’est à dire que les séquences génétiques de l’ADN sont restées saines après la duplication, c’est à dire que la cellule s’est dupliquée à ‘identique sans altération, ou qu’elle a pu réparer les altérations subies durant la duplication.

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Gène altéré
GÈNE ALTÉRÉ

# 4251
 

Représentation d'un noyau avec gène altéré, c'est à dire que certaines séquences génétiques se sont altérés après la duplication.

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Formation d'un cancer
FORMATION D’UN CANCER

# 4250
 

Représentation de la formation d’un cancer, façon dont une cellule devient une cellule cancéreuse.
En se dupliquant, au fil du temps, les gènes des cellules subissent des altérations.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Le corps a plusieurs réponses à ce problème, soit :
– il répare le gène, la cellule est à nouveau saine et peut se dupliquer.
– il détruit la cellule dont le gène est trop altéré (apoptose)
– mais si le gène est trop altéré et que la séquence de gène qui déclenche l’apoptose est lui même altéré, la cellule n’est pas détruite. C’est une cellule cancéreuse qui va se dupliquer et former une tumeur primaire (cancer localisé) qui peut libérer des métastases qui iront contaminer d’autres organes via le sang. On parle alors de cancer invasif.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier