POTENTIALISATION ET DÉPRESSION

60.00

# 4256
 

Représentation de la comparaison entre une potentialisation et dépression à long terme.
Lors d'une potentialisation à long terme, le neurone postsynaptique est davantage
activé.

afficher la suite de la description

 

Illustration couleur CMJN réalisée avec Adobe Photoshop
Orientation paysage
4054 / 3700 pixels soit 343 / 313 mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

Description

# 4256
Représentation de la comparaison entre une potentialisation et dépression à long terme.
Lors d’une potentialisation à long terme, le neurone postsynaptique est davantage
activé.

– dessin 1 , un signal présynaptique active un neurone postsynaptique
– dessin 2, après potentialisation, l’activation est plus efficace : le neurone postsynaptique est
activé par moins de potentiels d’action
– ou dessin 3, pour un même potentiel d’action présynaptique, le neurone postsynaptique est davantage
activé.

Quant à la dépression à long terme, elle réduit l’activation.
– dessin 4, pour un signal présynaptique donné
– dessin 5, l’activation est plus faible (e)
– dessin 6, voire absente : la synapse est dite silencieuse (f).

potentialisation et dépression, potentialisation à long terme, dépression à long terme, synapse, dendrite, bouton pré-synaptique, bouton post-synaptique, neurone pré-synaptique, neurone post-synaptique, potentiel d’action, glutamate, récepteur, ion, vésicule, neurologie