Verrue génitale
VERRUE GÉNITALE

# 4863
 

Représentation d’une verrue génitale.
On distingue au niveau de la verrue des virus du papillome humain (VPH), responsable de la verrue.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
À gauche et à droite du dessin se trouve des cellules immunitaire (en bleu).

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Verrue génitale
VERRUE GÉNITALE

# 4862
 

Représentation dans le cas spécifique d'une verrue génitale avec mise en valeur de l'épiderme et des différents types de kératinocytes (cellules qui constituent l'épiderme).

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
De haut en bas :
– cornéocytes (3 cellules les plus superficielles constituant la couche cornée)
– kératinocyte granuleux, constituant la couche granuleuse
– kératinocyte épineux, constituant la couche épineuse
– kératinocyte souche ou cellule basale, constituant la couche basale.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Verrue génitale
VERRUE GÉNITALE

# 3572
 
Représentation d'une verrue génitale, petite tumeur cutanée bénigne provoquée par un virus (papillomavirus, ici hexagones bleus-verts). Le corps a détecté la présence du virus, d'où la présence à gauche d'un macrophage, et à droite d'une cellule dendritique.

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier