TRAITEMENT CANCER-CELLULES CAR-T

# 5966

Traitement contre le cancer, immunothérapie par cellules CAR-T.
Les CAR-T cells (ou cellules CAR-T) constituent une nouvelle forme d’immunothérapie en plein développement.[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Elles permettent aux lymphocytes T de reconnaitre les cellules cancéreuses puis de les détruire.
Cette illustration représente toutes les étapes de cette thérapie anti-cancer.
Tout d’abord, une infirmière effectue un prélèvement sanguin.
En laboratoire, on isole et active les lymphocytes T du patient à partir de ce prélèvement.
Les lymphocytes sont modifiés génétiquement. Un gène codant est introduit dans les lymphocytes T.
Ces gènes sont représentés en vert à la surface des lymphocytes.
Ces lymphocytes modifiés se développent et prolifèrent en laboratoire.
Alors, ils sont injectés dans le bras du patient deux à trois mois après le prélèvement.
Ces lymphocytes sont appelés cellules CAR-T ou CART-T cells.
Au final,ils attaquent les cellules cancéreuses spécifiques et les détruisent.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Immunothérapie – gène CAR »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
CELLULES CAR-T – TRAITEMENT CANCER

# 5965

Cellule CAR-T, traitement contre le cancer, immunothérapie, gène codant CAR.
Les CAR-T cells (ou cellules CAR-T) constituent une nouvelle forme d’immunothérapie en plein développement.[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Elles permettent aux lymphocytes T de reconnaitre les cellules cancéreuses puis de les détruire.
Cette illustration représente toutes les étapes de cette thérapie anti-cancer.
Tout d’abord, une infirmière effectue un prélèvement sanguin.
En laboratoire, on isole et active les lymphocytes T du patient à partir de ce prélèvement.
Les lymphocytes sont modifiés génétiquement. Un gène codant est introduit dans les lymphocytes T.
Ces gènes sont représentés en vert à la surface des lymphocytes.
Ces lymphocytes modifiés se développent et prolifèrent en laboratoire.
Alors, ils sont injectés dans le bras du patient deux à trois mois après le prélèvement.
Ces lymphocytes sont appelés cellules CAR-T ou CART-T cells.
Au final,ils attaquent les cellules cancéreuses spécifiques et les détruisent.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Immunothérapie – gène CAR »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
CELLULES CAR-T – IMMUNOTHÉRAPIE

# 5964

Cellule CAR-T, immunothérapie grâce au gène codant CAR.
Les CAR-T cells (ou cellules CAR-T) constituent une nouvelle forme d’immunothérapie en plein développement.[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Elles permettent aux lymphocytes T de reconnaitre les cellules cancéreuses puis de les détruire.
Cette illustration représente toutes les étapes de cette thérapie anti-cancer.
Tout d’abord, une infirmière effectue un prélèvement sanguin.
En laboratoire, on isole et active les lymphocytes T du patient à partir de ce prélèvement.
Les lymphocytes sont modifiés génétiquement. Un gène codant est introduit dans les lymphocytes T.
Ces gènes sont représentés en vert à la surface des lymphocytes.
Ces lymphocytes modifiés se développent et prolifèrent en laboratoire.
Alors, ils sont injectés dans le bras du patient deux à trois mois après le prélèvement.
Ces lymphocytes sont appelés cellules CAR-T ou CART-T cells.
Au final,ils attaquent les cellules cancéreuses spécifiques et les détruisent.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Immunothérapie – gène CAR »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
IMMUNOTHÉRAPIE-CELLULES CAR-T

# 5963

Immunothérapie, par cellule CAR-T grâce au gène codant CAR.
Les CAR-T cells (ou cellules CAR-T) constituent une nouvelle forme d’immunothérapie en plein développement.[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Elles permettent aux lymphocytes T de reconnaitre les cellules cancéreuses puis de les détruire.
Cette illustration représente toutes les étapes de cette thérapie anti-cancer.
Tout d’abord, une infirmière effectue un prélèvement sanguin.
En laboratoire, on isole et active les lymphocytes T du patient à partir de ce prélèvement.
Les lymphocytes sont modifiés génétiquement. Un gène codant est introduit dans les lymphocytes T.
Ces gènes sont représentés en vert à la surface des lymphocytes.
Ces lymphocytes modifiés se développent et prolifèrent en laboratoire.
Alors, ils sont injectés dans le bras du patient deux à trois mois après le prélèvement.
Ces lymphocytes sont appelés cellules CAR-T ou CART-T cells.
Au final,ils attaquent les cellules cancéreuses spécifiques et les détruisent.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Immunothérapie – gène CAR »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
TUBES À ESSAI – SUPPORT

# 5961

Tubes à essai avec support pour prélèvements.
Ce support en Plexiglas peut recevoir jusqu’à 3 tubes à essai.

 
Afficher les images de la série « Immunothérapie – gène CAR »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
TUBE À ESSAI + SANG

# 5960

Tube à essai contenant du sang, prélèvement, examen médical.

 
Afficher les images de la série « Immunothérapie – gène CAR »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
SUPPORT TUBES À ESSAI

# 5959

Support de tubes à essais pour prélèvements sanguins.
Ce support en Plexiglas peut recevoir jusqu’à 3 tubes à essai.

 
Afficher les images de la série « Immunothérapie – gène CAR »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Microbouturage-5645
MICROBOUTURAGE

# 5645

Illustration didactique représentant le microbouturage du rosier qui permet à partir d'un seul fragment de rosier d'obtenir plus de 40 000 rosiers par an. Le bouturage est un principe de clonage, des rosiers similaires.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Un bourgeon est prélevé et mis en culture.
La microbouture est repiquée tous les mois. On obtient 20 000 à 40 000 boutures par ans qui sont mises en pot, cultivées sous serre pour être finalement plantées à l'extérieur.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

35.00 Ajouter au panier
Insémination intra-utérine
INSÉMINATION INTRA-UTÉRINE

# 5538
 

Représentation de l'insémination intra-utérine (IIU), technique utilisée dans le cas d'une qualité du sperme réduite,

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]une quantité de spermatozoïde trop faible, une glaire cervicale anormale, ou encore dans le cas d'anticorps anti-spermatozoïdes ou d'infertilité inexpliquée.

La partie supérieure montre la préparation des spermatozoïdes.
La partie inférieure montre l'insémination en particulier où le médecin fait coulisser un petit tube flexible par un spéculum dans l’utérus au moment de l'ovulation, et dépose lentement le sperme dans l’utérus.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucun

Afficher les images de la série

35.00 Ajouter au panier
Modification de l'hérédité
MODIFICATION DE L’HÉRÉDITÉ

# 5466
 

Représentation de la modification de l'hérédité d'embryons porteurs de l'anomalie génétique responsable de la bêta-thalassémie ou anémie de Cooley.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]Le principe consiste à utiliser des oeufs anormaux à 3 noyaux issus de la fécondation in vitro d'un couple porteur de la mutation génétique responsable de cette maladie. L'outil CRISP-Cas9 (ciseau moléculaire) est injecté dans le cytoplasme de l'oeuf. Ce ciseau moléculaire coupe l'ADN à l'endroit de la mutation. L’ADN peut ensuite être réparé par combinaison avec un ADN homologue synthétisé et injecté dans la cellule.
48 heure après, on obtient un embryon mosaïque, comportant une cellule avec le gène réparé, une cellule avec le gène muté, deux avec le gène coupé au mauvais endroit.
L'expérience n'est par conséquent pas vraiment concluante.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
Afficher les images de la série

35.00 Ajouter au panier
Dépistage cancer par test sanguin
DÉPISTAGE CANCER PAR TEST SANGUIN

# 5332
 

Représentation du dépistage du cancer par test sanguin.
Lorsqu'il y a une tumeur cancéreuse, des cellules tumorales passent dans le sang.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Grâce à un prélèvement sanguin et des analyses qui filtrent le sang, laissant passer les globules rouges de petit calibre et retenant les cellules cancéreuses de plus gros calibre, on peut déterminer s'il y a présence de ces cellules cancéreuse alors que les autres examens ne permettent pas de mettre en évidence ces tumeurs cancéreuses.
Cela permet de faire des examens plus approfondis afin de localiser les tumeurs.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

35.00 Ajouter au panier
Traitement hémophilie
TRAITEMENT HÉMOPHILIE

# 3072
 

Représentation de la technique de production de facteur recombinant à partir de gènes humains de facteur VIII (gène orange) dans le traitement de l'hémophilie.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Le gène humain est recombiné à de l'ADN afin d'obtenir de nouvelles cellules qui produiront le facteur VIII recombiné. Congelées dans des tubes à essai afin d'être conservées et de constituer une banque de cellules dans laquelle on peut puiser en vue de production en grande quantité, des cellules sont alors décongelées, retraitées et mises en culture dans un bioréacteur.[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier