Système auditif, anatomie de l’appareil de l’audition, oreille externe, moyenne et interne, de la perception de sons et organe de l'équilibre - © sophie ajcopin
SYSTÈME AUDITIF

# 6004
 
Système auditif et ses différentes structures, oreille externe, moyenne et interne.
De gauche à droite, l’oreille externe est la partie visible composée d’un pavillon et du conduit auditif.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les sons sont captés au niveau du pavillon auriculaire et empruntent le conduit auditif pour arriver jusqu’au tympan qu’ils font vibrer.
L’oreille moyenne est visible au niveau de la zone centrale bleue avec le tympan (en bleu pâle), les osselets (en beige) et la trompe d’Eustache (en bordeaux).
les sons font vibrer le tympan, puis la chaîne des osselets qui les amplifie et leur permet d’atteindre la cochlée (en violet).
Enfin, la cochlée ou limaçon et le nerf auditif constituent les éléments de l’oreille interne.
La cochlée sert à analyser et à convertir les vibrations sonores en influx nerveux.
Et le nerf auditif (en jaune)transmet l’influx jusqu’à la zone du cerveau dédiée (cortex auditif) qui traite les informations reçues.
Mais l’oreille sert également d’organe de l’équilibre, grâce au vestibule situé dans l’oreille interne.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes organiques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Anatomie comparative de l’oreille chez un enfant et chez l’adulte - © sophie jacopin
ANATOMIE OREILLE ENFANT-ADULTE

# 6003
 
Anatomie comparative de l’oreille chez un enfant et chez l’adulte.
L’oreille, externe, moyenne et interne constituent les différentes parties de l’appareil de l’audition.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]L’oreille externe est la partie visible composée d’un pavillon et du conduit auditif.
Les sons sont captés au niveau du pavillon auriculaire et empruntent le conduit auditif pour arriver jusqu’au tympan qu’ils font vibrer.
L’oreille moyenne est visible au niveau de la zone centrale avec le tympan (en bleu pâle), les osselets (en beige) et la trompe d’Eustache (en bordeaux).
les sons font vibrer le tympan, puis la chaîne des osselets qui les amplifie et leur permet d’atteindre la cochlée (en violet).
Enfin, la cochlée ou limaçon et le nerf auditif constituent les éléments de l’oreille interne.
La cochlée sert à analyser et à convertir les vibrations sonores en influx nerveux.
Et le nerf auditif (en jaune)transmet l’influx jusqu’à la zone du cerveau dédiée (cortex auditif) qui traite les informations reçues.
Mais l’oreille sert également d’organe de l’équilibre, grâce au vestibule situé dans l’oreille interne.
Plus particulièrement à la naissance la trompe d’Eustache (trompe auditive) est plus courte et large que celle de l’adulte. Elle a une inclinaison plus horizontale ce qui explique le risque plus important d’otites chez l’enfant. C’est à l’âge de 6 ans que la trompe auditive s’incline et s’allonge.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes organiques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Anatomie de l’oreille chez un enfant, structure de l’appareil de l’audition - © sophie jacopin
ANATOMIE OREILLE ENFANT

# 6002
 
Anatomie de l’oreille chez un enfant, structure de l’appareil de l’audition.
De gauche à droite, l’oreille externe est la partie visible composée d’un pavillon et du conduit auditif.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les sons sont captés au niveau du pavillon auriculaire et empruntent le conduit auditif pour arriver jusqu’au tympan qu’ils font vibrer.
L’oreille moyenne est visible au niveau de la zone centrale avec le tympan (en bleu pâle), les osselets (en beige) et la trompe d’Eustache (en bordeaux).
les sons font vibrer le tympan, puis la chaîne des osselets qui les amplifie et leur permet d’atteindre la cochlée (en violet).
Enfin, la cochlée ou limaçon et le nerf auditif constituent les éléments de l’oreille interne.
La cochlée sert à analyser et à convertir les vibrations sonores en influx nerveux.
Et le nerf auditif (en jaune)transmet l’influx jusqu’à la zone du cerveau dédiée (cortex auditif) qui traite les informations reçues.
Mais l’oreille sert également d’organe de l’équilibre, grâce au vestibule situé dans l’oreille interne.
Plus particulièrement à la naissance la trompe d’Eustache (trompe auditive) est plus courte et large que celle de l’adulte. Elle a une inclinaison plus horizontale ce qui explique le risque plus important d’otites chez l’enfant. C’est à l’âge de 6 ans que la trompe auditive s’incline et s’allonge.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes organiques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Structure de l’oreille chez l’adulte, anatomie de l’appareil de l’audition - © sophie jacopin
STRUCTURE OREILLE ADULTE

# 6001
 
Structure de l’oreille chez l’adulte, anatomie de l’appareil de l’audition.
De droite à gauche, l’oreille externe est la partie visible composée d’un pavillon et du conduit auditif.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les sons sont captés au niveau du pavillon auriculaire et empruntent le conduit auditif pour arriver jusqu’au tympan qu’ils font vibrer.
L’oreille moyenne est visible au niveau de la zone centrale avec le tympan (en bleu pâle), les osselets (en beige) et la trompe d’Eustache (en bordeaux).
les sons font vibrer le tympan, puis la chaîne des osselets qui les amplifie et leur permet d’atteindre la cochlée (en violet).
Enfin, la cochlée ou limaçon et le nerf auditif constituent les éléments de l’oreille interne.
La cochlée sert à analyser et à convertir les vibrations sonores en influx nerveux.
Et le nerf auditif (en jaune)transmet l’influx jusqu’à la zone du cerveau dédiée (cortex auditif) qui traite les informations reçues.
Mais l’oreille sert également d’organe de l’équilibre, grâce au vestibule situé dans l’oreille interne.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes organiques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Oreille externe, moyenne et interne, anatomie, structure de l’appareil de l’audition - © sophie jacopin
OREILLE EXTERNE, MOYENNE, INTERNE

# 5999
 
Oreille externe, moyenne et interne, anatomie, structure de l’appareil de l’audition.
De gauche à droite, l’oreille externe est la partie visible composée d’un pavillon et du conduit auditif.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les sons sont captés au niveau du pavillon auriculaire et empruntent le conduit auditif pour arriver jusqu’au tympan qu’ils font vibrer.
L’oreille moyenne est visible au niveau de la zone centrale bleue avec le tympan (en bleu pâle), les osselets (en beige) et la trompe d’Eustache (en bordeaux).
les sons font vibrer le tympan, puis la chaîne des osselets qui les amplifie et leur permet d’atteindre la cochlée (en violet).
Enfin, la cochlée ou limaçon et le nerf auditif constituent les éléments de l’oreille interne.
La cochlée sert à analyser et à convertir les vibrations sonores en influx nerveux.
Et le nerf auditif (en jaune)transmet l’influx jusqu’à la zone du cerveau dédiée (cortex auditif) qui traite les informations reçues.
Mais l’oreille sert également d’organe de l’équilibre, grâce au vestibule situé dans l’oreille interne.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes organiques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Les voies ORL et pulmonaires chez l'enfant en bas-âge - © sophie jacopin
VOIES ORL ET PULMONAIRES ENFANT

# 5845

Voies ORL et pulmonaires chez un enfant en bas-âge jusqu’au diaphragme.
Chez l’enfant, les structures respiratoires sont plus petites que chez l’adulte, exemple, la taille des poumons.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Elles sont plus courtes, comme la longueur de la trachée. Mais elles sont également étroites comme le diamètre de la trachée et des bronches. Enfin le palais, ainsi que le diaphragme sont plus horizontaux que chez l’adulte. Elles sont plus rapprochées les unes des autres comme la trompe d’Eustache par rapport au palais mou. Les muqueuses sont plus fines et fragiles. Ces particularités atomiques expliquent pourquoi les infections se propagent facilement et augmentent rapidement les efforts respiratoires de l’enfant.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Comparaison entre les voies respiratoires chez l'enfant en bas âge et l'adulte - © sophie jacpoin
VOIES RESPIRATOIRES ENFANT-ADULTE

# 5837

Voies respiratoires, anatomie comparative entre le système respiratoires chez un enfant de 9 mois et un adulte. Une vue générale du système respiratoire montre en globalité l’anatomie des voies aériennes dans les silhouettes.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Plusieurs zoom mettent en avant certaines particularités. En haut, on retrouve deux zooms de la région du rhino-pharynx et de l’oropharynx. Ces zooms montrent les particularités de la trompe d’Eustache, horizontale chez l’enfant et inclinée vers le rhino-pharynx chez l’adulte. Plus bas, deux zooms représentent l’articulation entre les vertèbres dorsales et les côtes. Chez l’enfant, les côtes forment un angle droit avec la colonne, alors qu’elle est inclinée vers le bas pour l’adulte.Plus bas, se trouvent deux zooms montrant les sacs alvéolaires. Chez l’enfant, il y a peu d’alvéoles pulmonaires, alors qu’il y en a beaucoup chez l’adulte.
Enfin l’encadré du bas montre la trachée en coupe. Cela permet de comparer la morphologie de la trachée chez l’enfant et l’adulte dans le cas de bronches saines et de bronches œdematiées.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Comparaison entre le système respiratoire chez l'enfant en bas âge et l'adulte - © sophie jacpoin
SYSTÈME RESPIRATOIRE ENFANT-ADULTE

# 5836

Système respiratoire, anatomie comparative entre les voies respiratoires chez un enfant de 9 mois et l’adulte. Une vue générale du système respiratoire montre en globalité l’anatomie des voies aériennes dans les silhouettes.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Plusieurs zoom mettent en avant certaines particularités. En haut, on retrouve deux zooms de la région du rhino-pharynx et de l’oropharynx. Ces zooms montrent les particularités de la trompe d’Eustache, horizontale chez l’enfant et inclinée vers le rhino-pharynx chez l’adulte. Plus bas, deux zooms représentent l’articulation entre les vertèbres dorsales et les côtes. Chez l’enfant, les côtes forment un angle droit avec la colonne, alors qu’elle est inclinée vers le bas pour l’adulte.Plus bas, se trouvent deux zooms montrant les sacs alvéolaires. Chez l’enfant, il y a peu d’alvéoles pulmonaires, alors qu’il y en a beaucoup chez l’adulte.
Enfin l’encadré du bas montre la trachée en coupe. Cela permet de comparer la morphologie de la trachée chez l’enfant et l’adulte dans le cas de bronches saines et de bronches œdematiées.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Illustration médicale Ouie
OUIE

# 5465


Représentation de l'ouie ou audition, un des cinq sens consistant à la perception de l'onde sonore par l'oreille. L'onde sonore qui sort du casque est captée par le pavillon de l'oreille,

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]pénètre dans le conduit auditif, fait vibrer la membrane du tympan qui fait vibrer les osselets (marteau, enclume, étrier). Les vibrations de l'étrier font vibrer la membrane de la fenêtre ovale qui engendre des ondes hydrauliques dans la périlymphe de la cochlée (en bleu) qui exerce des pressions de l'endolymphe à l'intérieur du canal cochléaire, déplaçant la membrane basilaire (en rosé), entrainant les cellules ciliées qui se déplacent contre la membrane tectoriale produisant des influx nerveux dans les fibres nerveuses cochléaires (représentées en jaune en arrière plan). Cet influx nerveux progresse dans le nerf auditive (en jaune), et véhicule le message jusqu'à l'aire auditif du cerveau qui analyse les données et nous fait entendre le son.
[/peekaboo_content]
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série « Audition-onde sonore »

35.00 Ajouter au panier
Illustration médicale - Audition
AUDITION

# 5464


Représentation de l'audition,trajet de l'onde sonore dans l'oreille. L'onde sonore qui sort du casque est captée par le pavillon de l'oreille,

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]pénètre dans le conduit auditif, fait vibrer la membrane du tympan qui fait vibrer les osselets (marteau, enclume, étrier). Les vibrations de l'étrier font vibrer la membrane de la fenêtre ovale qui engendre des ondes hydrauliques dans la périlymphe de la cochlée (en bleu) qui exerce des pressions de l'endolymphe à l'intérieur du canal cochléaire, déplaçant la membrane basilaire (en rosé), entrainant les cellules ciliées qui se déplacent contre la membrane tectoriale produisant des influx nerveux dans les fibres nerveuses cochléaires (représentées en jaune en arrière plan). Cet influx nerveux progresse dans le nerf auditive (en jaune), et véhicule le message jusqu'à l'aire auditif du cerveau qui analyse les données et nous fait entendre le son.
[/peekaboo_content]
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série « Audition-onde sonore »

35.00 Ajouter au panier
Entendre
ONDE SONORE

# 5447
 

Représentation du trajet de l'onde sonore dans l'oreille. L'onde sonore captée par le pavillon de l'oreille pénètre dans le conduit auditif,

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]fait vibrer la membrane du tympan qui fait vibrer les osselets (marteau, enclume, étrier). Les vibrations de l'étrier font vibrer la membrane de la fenêtre ovale qui engendre des ondes hydrauliques dans la périlymphe de la cochlée qui exerce des pressions de l'endolymphe à l'intérieur du canal cochléaire, déplaçant la membrane basilaire, entrainant les cellules ciliées qui se déplacent contre la membrane tectoriale produisant des influx nerveux dans les fibres nerveuses cochléaires. Cet influx nerveux progresse dans le nerf auditif, puis de neurones à neurones via la moelle épinière jusqu'à l'aire auditive du cerveau qui analyse les données.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série »Audition-onde sonore »

35.00 Ajouter au panier
Audition onde sonore
AUDITION ONDE SONORE

# 3651
 

Représentation de l'audition, trajet de l'onde sonore dans l'oreille. L'onde sonore captée par le pavillon de l'oreille pénètre dans le conduit auditif,

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]fait vibrer la membrane du tympan qui fait vibrer les osselets (marteau, enclume, étrier). Les vibrations de l'étrier font vibrer la membrane de la fenêtre ovale qui engendre des ondes hydrauliques dans la périlymphe de la cochlée qui exerce des pressions de l'endolymphe à l'intérieur du canal cochléaire, déplaçant la membrane basilaire, entrainant les cellules ciliées qui se déplacent contre la membrane tectoriale produisant des influx nerveux dans les fibres nerveuses cochléaires. Cet influx nerveux progresse dans le nerf auditif, puis de neurones à neurones via la moelle épinière jusqu'à l'aire auditive du cerveau qui analyse les données.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série « Audition-onde sonore »

60.00 Ajouter au panier