COVID19, symptomes, prévention - © sophie jacopin
COVID-19 – SYMPTÔMES – PRÉVENTION

# 5830

Version anglaise.
La COVID-19 a déclenché une pandémie en 2020. Le virus responsable de cette maladie de la famille des coronavirus, appelé SARS-COV2 est représenté en haut à gauche en coupe.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]On y voit son ARN viral appelé nucléocapside.

Les symptômes bénins de la maladie sont représentés à gauche de la silhouette, les complications à droite.
Les symptômes bénins sont les suivants :  fièvre, fatigue, écoulement nasal, toux sèche. Mais le patient peut également ressentir douleurs, courbatures, syndromes respiratoires, diarrhée et syndromes gastro-intestinaux. Dans 80% des cas, la guérison arrive sans traitement.

Alors que les complications peuvent provoquer une hémoptysie (rejet de sang), une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, des complications cardiaques, une insuffisance rénale. Ces complications peuvent entrainer le décès du malade.

Le SARS-COV2 se transmet par gouttelettes respiratoires dans l’air (postillons en suspension). Mais il se transmet aussi par les mains contaminées par des objets souillés par le dépôt des postillons. Enfin, il faut avoir les bons gestes pour se protéger de la COVID-19. Se laver les mains régulièrement avec du savon ou un gel hydroalcoolique tousser et éternuer dans son coude. Mais il faut également utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter et exclure tout contact physique. Enfin, en cas de maladie, le patient devra porter un masque chirurgical jetable.
[/peekaboo_content]

 

Afficher les images de la série « Coronavirus-SARS-CoV-2 »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucun

 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Coronavirus, COVID-19, symptomes, et complications, gestes-barriere - © sophie jacopin
COVID-19 – SYMPTÔMES – GESTES BARRIÈRE

# 5829

La COVID-19 a déclenché une pandémie en 2020. Le virus responsable de cette maladie de la famille des coronavirus, appelé SARS-COV2 est représenté en haut à gauche en coupe.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]On y voit son ARN viral appelé nucléocapside.

Les symptômes bénins de la maladie sont représentés à gauche de la silhouette, les complications à droite.
Les symptômes bénins sont les suivants :  fièvre, fatigue, écoulement nasal, toux sèche. Mais le patient peut également ressentir douleurs, courbatures, syndromes respiratoires, diarrhée et syndromes gastro-intestinaux. Dans 80% des cas, la guérison arrive sans traitement.

Alors que les complications peuvent provoquer une hémoptysie (rejet de sang), une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, des complications cardiaques, une insuffisance rénale. Ces complications peuvent entrainer le décès du malade.

Le SARS-COV2 se transmet par gouttelettes respiratoires dans l’air (postillons en suspension). Mais il se transmet aussi par les mains contaminées par des objets souillés par le dépôt des postillons. Enfin, il faut avoir les bons gestes pour se protéger de la COVID-19. Se laver les mains régulièrement avec du savon ou un gel hydroalcoolique tousser et éternuer dans son coude. Mais il faut également utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter et exclure tout contact physique. Enfin, en cas de maladie, le patient devra porter un masque chirurgical jetable.
[/peekaboo_content]

 

Afficher les images de la série « Coronavirus-SARS-CoV-2 »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucun

 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
COVID-19, les symptômes et complications, les modes de propagation, les gestes de prévention - © sophie jacopin
COVID-19 – SYMPTÔMES – PRÉVENTION

# 5828

La COVID-19 a déclenché une pandémie en 2020. Le virus responsable de cette maladie de la famille des coronavirus, appelé SARS-COV2 est représenté en haut à gauche en coupe.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]On y voit son ARN viral appelé nucléocapside.

Les symptômes bénins de la maladie sont représentés à gauche de la silhouette, les complications à droite.
Les symptômes bénins sont les suivants :  fièvre, fatigue, écoulement nasal, toux sèche. Mais le patient peut également ressentir douleurs, courbatures, syndromes respiratoires, diarrhée et syndromes gastro-intestinaux. Dans 80% des cas, la guérison arrive sans traitement.

Alors que les complications peuvent provoquer une hémoptysie (rejet de sang), une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, des complications cardiaques, une insuffisance rénale. Ces complications peuvent entrainer le décès du malade.

Le SARS-COV2 se transmet par gouttelettes respiratoires dans l’air (postillons en suspension). Mais il se transmet aussi par les mains contaminées par des objets souillés par le dépôt des postillons. Enfin, il faut avoir les bons gestes pour se protéger de la COVID-19. Se laver les mains régulièrement avec du savon ou un gel hydroalcoolique tousser et éternuer dans son coude. Mais il faut également utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter et exclure tout contact physique. Enfin, en cas de maladie, le patient devra porter un masque chirurgical jetable.
[/peekaboo_content]

 

Afficher les images de la série « Coronavirus-SARS-CoV-2 »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucun

 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Coronavirus, symptômes et complications, modes de contamination, gestes de prévention - © sophie jacopin
CORONAVIRUS – SYMPTÔMES – PRÉVENTION

# 5827

La COVID-19 a déclenché une pandémie en 2020. Le virus responsable de cette maladie de la famille des coronavirus, appelé SARS-COV2 est représenté en haut à gauche en coupe.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]On y voit son ARN viral appelé nucléocapside.

Les symptômes bénins de la maladie sont représentés à gauche de la silhouette, les complications à droite.
Les symptômes bénins sont les suivants : fièvre, fatigue, écoulement nasal, toux sèche. Mais le patient peut également ressentir douleurs, courbatures, syndromes respiratoires, diarrhée et syndromes gastro-intestinaux. Dans 80% des cas, la guérison arrive sans traitement.

Alors que les complications peuvent provoquer une hémoptysie (rejet de sang), une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, des complications cardiaques, une insuffisance rénale. Ces complications peuvent entrainer le décès du malade.

Le SARS-COV2 se transmet par gouttelettes respiratoires dans l’air (postillons en suspension). Mais il se transmet aussi par les mains contaminées par des objets souillés par le dépôt des postillons. Enfin, il faut avoir les bons gestes pour se protéger de la COVID-19. Se laver les mains régulièrement avec du savon ou un gel hydroalcoolique tousser et éternuer dans son coude. Mais il faut également utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter et exclure tout contact physique. Enfin, en cas de maladie, le patient devra porter un masque chirurgical jetable.
[/peekaboo_content]

 

Afficher les images de la série « Coronavirus-SARS-CoV-2 »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucun

 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Anatomie et physiologie rénale, système urinaire, rein, glomérule - © Sophie Jacopin
ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE RÉNALE

# 5784

Anatomie et physiologie du système rénal, rein, glomérule et physiologie rénale.
Cette illustration représente l’anatomie du système urinaire et plus particulièrement du rein et du glomérule.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]De gauche à droite, l’appareil urinaire est représenté dans une silhouette de femme avec les reins, les glandes surrénales, les uretères, la vessie. De plus, on distingue la vascularisation du rein avec les veines et artères rénales issues de la veine cave inférieure et de l’aorte abdominale.
La physiologie du rein est illustrée au centre avec l’organe en coupe.
Le rein régule la quantité d’eau dans le corps en réinjectant l’eau et les minéraux dans la circulation sanguine (flèches rouges).
Ils produisent des hormones, l’érythropoïétine (pastilles roses) pour la production de globules rouges et la rénine (pastilles vertes) pour la régulation de la pression artérielle.
Enfin, il élimine les déchets de l’organisme en filtrant le sang au niveau du glomérule (zoom). Les résidus organiques sont évacués sous forme d’urine par l’uretère et la vessie.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Appareil urinaire féminin »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

30.00 Ajouter au panier
Calcul rénal ou lithiase urinaire, quand le rein produit de petits cailloux dans les cavités rénales pouvant provoquer une coliques néphrétique en migrant dans l'uretère - © Sophie Jacopin
CALCUL RÉNAL

# 5783

Calcul rénal, lithiase urinaire, maladie lithiasique.
Le calcul rénal est une pathologie qui touche le rein représenté en bleu.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Ce sont de petits cailloux (en rouge) de taille variable qui sont produits par les reins au niveau des cavités rénales. Elles peuvent rester dans les cavités. On en voit deux au niveau des calices sur ce dessin. Ou ils peuvent migrer le long de l’uretère. Dans 70% des cas, les calculs rénaux sont éliminés dans les urines. Mais dans certains cas, ils peuvent se coincer dans l’uretère comme illustré sur ce dessin en bas à gauche et déclencher une colique néphrétique.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Appareil urinaire féminin »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

30.00 Ajouter au panier
Pyélonéphrite, conséquence d'une infection urinaire, cystite pas ou mal soignée - © Sophie Jacopin
PYÉLONÉPHRITE

# 5782

La pyélonéphrite, une suite de l’infection urinaire ou cystite.
La pyélonéphrite est une infection d’origine bactérienne.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]Elle est provoquée par une cystite non ou mal traitée.
Dans la majorité des cas, le germe vient de la vessie et remonte dans l’uretère jusqu’au rein qu’il infecte. Cela concerne l’infection du bassinet (pyélite) et celle du parenchyme rénal (néphrite). Ces deux structures jouent un rôle dans l’excrétion de l’urine.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Appareil urinaire féminin »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

30.00 Ajouter au panier
Anatomie du rein et sa physiologie, filtration et production de l'urine - © Sophie Jacopin
REIN FILTRATION URINE

# 5780

Le rein, l’organe de filtration et de production d’urine.
Le rein gauche (en bleu) est représenté en coupe avec les néphrons (en jaune orangé).

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]C’est par l’artère et la veine rénale ainsi que la vascularisation interne du rein au niveau du cortex que le sang (flèches rouges) passe par le rein.
Le parenchyme rénale renferme les néphrons qui filtrent le sang et produisent l’urine (flèches bleues)..
Ainsi, l’urine produite dans les néphrons est collectée au niveau des calices et bassinets (en bleu foncé).
Ils sont prolongés par l’uretère qui véhiculera l’urine jusqu’à la vessie.
Hors la vessie n’est pas représentée sur ce dessin, car elle se situe beaucoup plus bas dans l’anatomie du système urinaire.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Appareil urinaire féminin »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

30.00 Ajouter au panier
Anatomie de rein et des néphrons avec structure de rein en coupe - © Sophie Jacopin
ANATOMIE DU REIN NÉPHRONS

# 5779

Anatomie du rein, structure du rein et néphrons en coupe.
Le rein gauche (en bleu) est représenté en coupe avec les néphrons (en jaune orangé).
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]La vascularisation interne du rein est mise en valeur au niveau du cortex.
Le parenchyme rénale renferme les néphrons qui filtrent le sang et produisent l’urine.
Ainsi, l’urine produite dans les néphrons est collectée au niveau des calices et bassinets (en bleu foncé).
Ils sont prolongés par l’uretère qui véhiculera l’urine jusqu’à la vessie.
Hors la vessie n’est pas représentée sur ce dessin, car elle se situe beaucoup plus bas dans l’anatomie du système urinaire.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Appareil urinaire féminin »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

30.00 Ajouter au panier
Appareil urinaire féminin, anatomie du système urinaire, reins, surrénales, uretères, veine et artère rénale - © Sophie Jacopin
APPAREIL URINAIRE FÉMININ

# 5778

Appareil urinaire féminin, vessie, reins, surrénales.
Illustration médicale représentant l’anatomie de l’appareil urinaire féminin dans une silhouette de femme.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Ce dessin montre l’emplacement du système urinaire proportionnellement dans le corps de la femme.
Les reins coiffés des glandes surrénales sont au nombre de deux, de chaque côté de la veine cave inférieure et de l’aorte abdominale.
Et ils sont vascularisés par les veines et artères rénales issues de ces gros vaisseaux abdominaux.
Les uretères partent du île de chaque rein pour déboucher en arrière de la vessie en passant devant les vaisseaux iliaques.
Enfin, ce système urinaire s’étale dans le fond de la cavité abdominale depuis le bas de cage thoracique jusque dans la cavité pelvienne.
[/peekaboo_content]

 

Afficher les images de la série « Appareil urinaire féminin »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

30.00 Ajouter au panier
Rein-nephron-glomerule-#5640
REIN-NÉPHRON-GLOMÉRULE

# 5640

Illustration médicale représentant un rein en coupe avec un zoom sur le néphron, le glomérule et le processus d’évacuation de l’urée (boules rouges sur le dessin de droite).
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]L’urée contenue dans le sang est filtrée dans le rein au niveau du glomérule, ce qui constitue l’urine avec l’excédent d’eau et des molécules étrangères à l’organisme.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Mélanome-stade-IV-5653
MÉLANOME – STADE IV

# 5653

Mélanome de stade IV, métastases et atteinte d’autres organes.
Au stade 4, des métastases issues de la tumeur ont atteint les ganglions environnants du système immunitaire, mais grâce au système artérielle, les métastases migrent jusqu'aux organes cibles susceptibles d'être envahis par les métastases.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]Ces métastases peuvent rester en dormance dans les organes atteints (cerveau, poumons, foie, rein, intestins).

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Exclusion pour les laboratoires pharmaceutiques uniquement en Belgique

Afficher les images de la série « Mélanome »

60.00 Ajouter au panier