Anatomie comparative de l’oreille chez un enfant et chez l’adulte - © sophie jacopin
ANATOMIE OREILLE ENFANT-ADULTE

# 6003
 
Anatomie comparative de l’oreille chez un enfant et chez l’adulte.
L’oreille, externe, moyenne et interne constituent les différentes parties de l’appareil de l’audition.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]L’oreille externe est la partie visible composée d’un pavillon et du conduit auditif.
Les sons sont captés au niveau du pavillon auriculaire et empruntent le conduit auditif pour arriver jusqu’au tympan qu’ils font vibrer.
L’oreille moyenne est visible au niveau de la zone centrale avec le tympan (en bleu pâle), les osselets (en beige) et la trompe d’Eustache (en bordeaux).
les sons font vibrer le tympan, puis la chaîne des osselets qui les amplifie et leur permet d’atteindre la cochlée (en violet).
Enfin, la cochlée ou limaçon et le nerf auditif constituent les éléments de l’oreille interne.
La cochlée sert à analyser et à convertir les vibrations sonores en influx nerveux.
Et le nerf auditif (en jaune)transmet l’influx jusqu’à la zone du cerveau dédiée (cortex auditif) qui traite les informations reçues.
Mais l’oreille sert également d’organe de l’équilibre, grâce au vestibule situé dans l’oreille interne.
Plus particulièrement à la naissance la trompe d’Eustache (trompe auditive) est plus courte et large que celle de l’adulte. Elle a une inclinaison plus horizontale ce qui explique le risque plus important d’otites chez l’enfant. C’est à l’âge de 6 ans que la trompe auditive s’incline et s’allonge.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes orgnaniques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Anatomie de l’oreille chez un enfant, structure de l’appareil de l’audition - © sophie jacopin
ANATOMIE OREILLE ENFANT

# 6002
 
Anatomie de l’oreille chez un enfant, structure de l’appareil de l’audition.
De gauche à droite, l’oreille externe est la partie visible composée d’un pavillon et du conduit auditif.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les sons sont captés au niveau du pavillon auriculaire et empruntent le conduit auditif pour arriver jusqu’au tympan qu’ils font vibrer.
L’oreille moyenne est visible au niveau de la zone centrale avec le tympan (en bleu pâle), les osselets (en beige) et la trompe d’Eustache (en bordeaux).
les sons font vibrer le tympan, puis la chaîne des osselets qui les amplifie et leur permet d’atteindre la cochlée (en violet).
Enfin, la cochlée ou limaçon et le nerf auditif constituent les éléments de l’oreille interne.
La cochlée sert à analyser et à convertir les vibrations sonores en influx nerveux.
Et le nerf auditif (en jaune)transmet l’influx jusqu’à la zone du cerveau dédiée (cortex auditif) qui traite les informations reçues.
Mais l’oreille sert également d’organe de l’équilibre, grâce au vestibule situé dans l’oreille interne.
Plus particulièrement à la naissance la trompe d’Eustache (trompe auditive) est plus courte et large que celle de l’adulte. Elle a une inclinaison plus horizontale ce qui explique le risque plus important d’otites chez l’enfant. C’est à l’âge de 6 ans que la trompe auditive s’incline et s’allonge.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Anatomo-pathologie des systèmes orgnaniques »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaines d'exclusion d'utilisation : Aucuns
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Squelette du nourrisson sur une vue antérieure avec le crâne de profil, pédiatrie. - © sophie jacopin
SQUELETTE DU NOURRISSON

# 5950

Squelette du nourrisson sur une vue antérieure avec le crâne de profil, pédiatrie.
Cette illustration représente le squelette entier du bébé. Le squelette à cet âge contient 206 os.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]On remarque que les os ne se rejoignent pas. Cette particularité du squelette du nourrisson lui permet de suivre sa croissance. Le crâne est composé de plaques osseuses, mais aussi de fontanelles et de sutures constituées de tissu conjonctif. Ces structures lui donne une grande élasticité, permettant au bébé de passer dans le détroit pelvien lors de la naissance. Les tissus osseux chez le nouveau-né sont cartilagineux et souples. La maturité osseuse s’effectue entre 18 et 25 ans.
Voir également l’illustration n° # 5705

[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Système lymphatique chez l’enfant, réseau lymphatique, ganglions, organes lymphoïdes - © sophie jacopin
SYSTÈME LYMPHATIQUE ENFANT – PÉDIATRIE

# 5850

Système lymphatique chez l’enfant, réseau lymphatique, ganglions, organes lymphoïdes.
Illustration médicale représentant le système lymphatique dans une silhouette d’enfant de 3 ans.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Le système lymphatique est constitué par un réseau de vaisseaux lymphatiques et d’organes lymphoïdes.
Il existe deux types d’organes lymphoïdes. Tout d’abord les organes lymphoïdes primaires sont le thymus et la moelle osseuse. Les lymphocytes sont produits, se développent et sont sélectionnés dans les organes lymphoïdes primaires. Puis il y a également les organes lymphoïdes secondaires. Ces organes lymphoïdes secondaires sont la rate, les ganglions lymphatiques, les tissus lymphoïdes associés aux muqueuses (Plaque de Peyer). Ces organes lymphoïdes secondaires sont le lieu d’activation des lymphocytes naïfs. Donc ils sont le point de départ de la réponse immunitaire adaptative.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
L’anatomie digestive du nouveau-né - pédiatrie - © sophie jacopin
ANATOMIE DIGESTIVE DU NOUVEAU-NÉ

# 5884

L’anatomie digestive du nouveau-né sur cette illustration montre les organes depuis la cavité buccale jusqu’au rectum.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]La grande particularité de l’anatomie du système digestif à cet âge est l’importance du volume de la langue dans la cavité buccale. Et sur cette illustration, les glandes salivaires apparaissent en jaune. L’estomac, volumineux à cet âge, s’étend horizontalement presque de part et d’autre de la cage thoracique. D’autre part les intestins et le côlon ont une forme rectangulaire horizontale. On distingue le jéjunum en rose et l’iléon en beige rosé. Et enfin, le nouveau né n’a pas de dents. Mais celles-ci apparaissent vers l’âge de 6 mois.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Système nerveux du bébé, neurologie, moelle épinière, nerfs, système nerveux périphérique - © sophie jacopin
SYSTÈME NERVEUX DU BÉBÉ

# 5931


Système nerveux du bébé en pédiatrie, cerveau, méninges, moelle épinière, nerfs, système nerveux périphérique.
Illustration anatomique représentant le système nerveux central et périphérique chez le nouveau-né sur une vue de profil.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]On distingue en transparence l’hypophyse et en arrière le diencéphale, relié au pont cérébrale par le mésencéphale. Le mésencéphale avec le pont cérébral et le bulbe rachidien encore ne dessous constituent le tronc cérébral.
Tout le réseau du système nerveux est représenté, depuis le cerveaux, la moelle épinière et les différents nerfs.
Dans le crâne, un détail des méninges et de l’os du crâne est visible autour du cerveau et du cervelet. Les méninges et le crâne protègent le cerveau.
Voir aussi l’illustration n° # 5932
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Crâne du nourrisson en vue supérieure, fontanelle, sutures, pédiatrie. - © sophie jacopin
CRÂNE DU NOURRISSON-VUE SUPÉRIEURE

# 5949

Crâne du nourrisson en vue supérieure, fontanelle, sutures, pédiatrie.
Cette illustration anatomique représente un crâne de nouveau-né en vue du dessus.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]L’avant du crâne est visible en haut du dessin grâce au nez représenté.
Le crâne est composé de plaques osseuses, mais aussi de fontanelles et de sutures constituées de tissu conjonctif. Ces structures lui donne une grande élasticité, permettant au bébé de passer dans le détroit pelvien lors de la naissance.
Du haut vers le bas, on distingue la suture métopique, puis la fontanelle antérieure.
De chaque côté de la fontanelle antérieure se dessine les sutures coronales.
Puis en arrière de la fontanelle antérieure, c’est la suture sagittale. Cette suture sagittale va de la fontanelle antérieure vers la fontanelle postérieure.
Deux sutures lambdoïdes, non représentées ici, partent de chaque côté de la fontanelle postérieure.
Chez le bébé, les os du crâne ne sont pas soudés. Ce qui permet au crâne de grandir en fonction de la croissance rapide du cerveau pendant les premières années de vie.

[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Coupe horizontale d’un os d’enfant, structure osseuse, pédiatrie. - © sophie jacopin
COUPE HORIZONTALE-OS D’ENFANT

# 5947

Coupe horizontale d’un os d’enfant, structure osseuse, pédiatrie.
Cette illustration montre une coupe horizontale au niveau de la diaphyse d’un os long chez l’enfant.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]La cavité médullaire au centre est étroite. Elle est entourée de tissu osseux résorbé (en beige foncé). Puis ce tissu est entouré de nouveau tissu osseux (beige clair). La progression osseuse va du tissu résorbé vers l’extérieur de l’os. L’os atteint son ossification définitive entre 18 et 25 ans.
Enfin l’os est recouvert à l’extérieur par le périoste (brun rosé).
Voir également les illustrations n° 5947 et 5949.

[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Coupe horizontale d’un os chez le nourrisson, structure osseuse, pédiatrie. - © sophie jacopin
COUPE HORIZONTALE-OS DE NOURRISSON

# 5946

Coupe horizontale d’un os chez le nourrisson, structure osseuse, pédiatrie.
Cette illustration montre une coupe horizontale au niveau de la diaphyse d’un os long à la naissance.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]La cavité médullaire au centre est étroite. Elle est entourée d’os compact (en beige).
L’os compact est recouvert à l’extérieur par le périoste (brun rosé).
Voir également les illustrations n° 5947 et 5948.

[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Système nerveux du nourrisson, neurologie, moelle épinière, nerfs, système nerveux périphérique - © sophie jacopin
SYSTÈME NERVEUX DU NOURRISSON

# 5932


Système nerveux du nourrisson en pédiatrie, cerveau, méninges, moelle épinière, nerfs, système nerveux périphérique.
Illustration anatomique représentant le système nerveux central en bleu
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]et périphérique en jaune chez le nouveau-né sur une vue de profil.
On distingue en transparence en rose, l’hypophyse et en arrière le diencéphale, relié au pont cérébrale par le mésencéphale. Le mésencéphale avec le pont cérébral et le bulbe rachidien encore ne dessous constituent le tronc cérébral.
Tout le réseau du système nerveux est représenté, depuis le cerveaux, la moelle épinière et les différents nerfs.
Dans le crâne, un détail des méninges et de l’os du crâne est visible autour du cerveau et du cervelet. Les méninges et le crâne protègent le cerveau.
Voir aussi l’illustration n° # 5931
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Voies sensitives, voies motrices, voies sensitive-motrices, arc réflexe, stimulus, douleur - © sophie jacopin
VOIES SENSITIVES- VOIES MOTRICES

# 5925


Voies sensitives, voies motrices, voies sensitive-motrices, arc réflexe, stimulus, douleur.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]L’arc réflexe est un circuit neuronal constitué par un neurone récepteur d’informations et un neurone qui induit une action adaptée.
Ce premier neurone, ou une chaîne de neurones intermédiaires sont appelés neurones afférents ou neurones sensitifs.
Ils traitent les informations reçues (interneurones). Ici, l’enfant se pique la main sur le cactus.
Le cerveau traite l’information.
Ensuite, les neurones efférents ou neurones moteurs envoient l’ordre à l’organe effecteur (ici les muscles du bras et de la main) à l’issue du traitement de ces informations. Dans ce cas, l’enfant va retirer sa main des piques du cactus.
Le zoom en bas à droite de l’illustration montre un motoneurone. Les motoneurones sont des cellules qui contrôlent les mouvements du corps. Elles sont représentées pas la cellule violette qui part de la moelle épinière jusqu’aux fibres musculaires où elles transmettent l’information provenant du cerveau.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Arc réflexe, voies sensitive-motrices, voies sensitives, voies motrices, stimulus, douleur- © sophie jacopin
ARC RÉFLEXE

# 5923


Arc réflexe, voies sensitive-motrices, voies sensitives, voies motrices, stimulus, douleur.
L’arc réflexe est un circuit neuronal constitué par un neurone récepteur d’informations et
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]un neurone qui induit une action adaptée.
Ce premier neurone, ou une chaîne de neurones intermédiaires sont appelés neurones afférents ou neurones sensitifs.
Ils traitent les informations reçues (interneurones). Ici, l’enfant se pique la main sur le cactus.
Le cerveau traite l’information.
Ensuite, les neurones efférents ou neurones moteurs envoient l’ordre à l’organe effecteur (ici les muscles du bras et de la main) à l’issue du traitement de ces informations. Dans ce cas, l’enfant va retirer sa main des piques du cactus.
[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Pédiatrie »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d’exclusion d’utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier