pathologies bucco-dentaire - © sophie jacopin
PATHOLOGIES BUCCO-DENTAIRES

# 5766
 
Pathologies bucco-dentaires, carie, abcès dentaire, gingivite, tartre.
Est représenté sur cette illustration un échantillon de certaines pathologies bucco-dentaires.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]On y retrouve de gauche à droite , de haut en bas, la gingivite, inflammation et gonflement de la gencive. Au niveau du collet dentaire est représentée une plaque de tartre. Au niveau du sillon à la surface de la dent, une carie pénètre la dent jusqu’à la pulpe. Le centre de la dent est atteint par une pulpopathie, nécrose de la pulpe avec un abcès dentaire apical à l’extrémité de la racine.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série « Pathologies dents gencives »

60.00 Ajouter au panier
abcès dentaire apical - © sophie jacopin
ABCÈS DENTAIRE APICAL

# 5765
 
L’abcès dentaire apical est lié à l’évolution d’une carie. C’est une atteinte osseuse alvéolaire située au contact de l’apex dentaire
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]avec formation d’un tissu de granulation. Ce tissu de granulation peut contenir des germes (foyer infectieux latent). Une lacune osseuse de moins et/ou égale à 5 mm est dénommée granulome. Une lacune osseuse de plus de 5 mm est dénommée kyste.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série « Pathologies dents gencives »

60.00 Ajouter au panier
carie dent pulpopathie - © sophie jacopin
CARIE DE LA DENT – PULPOPATHIE

# 5764
 
Carie de la dent ayant évoluée en pulpopathie.
La pulpopathie fait suite à une carie qui a traversé l’émail, la dentine et atteint la pulpe.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Non soignée, cela permet aux germes de provoquer une inflammation de la pulpe dentaire constituée du paquet vasculo-nerveux présent dans la zone centrale de la dent.
Il existe deux types de pulpopathies, la pulpite aiguë, réversible lorsqu’elle est traitée. Et la pulpite chronique, si elle n’est pas traitée, aboutie à une nécrose dentaire.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série « Pathologies dents gencives »

60.00 Ajouter au panier
pathologie dentaire carie pulpe - © sophie ajcopin
PATHOLOGIE DENTAIRE-CARIE PULPE

# 5763
 
Pathologie dentaire avec carie atteignant la pulpe. La pulpe est la zone centrale de la dent, l’endodonte. Elle est représentée ici en brun rouge.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]On l’appelle également chambre pulpaire, pulpe coronaire ou pulpe camérale pour la partie centrale de la couronne. La parie centrale dans la racine est appelée pulpe radiculaire. Ici on est au stade 3 de l’atteinte de la dent par la carie dentaire. la pulpe contient les vaisseaux et nerfs de la dent et lui donne sa vitalité et sa sensibilité. C’est pourquoi lorsqu’elle est atteinte par la carie elle déclenche une rage de dent.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série « Pathologies dents gencives »

60.00 Ajouter au panier
dent cariee- © sophie jacopin
DENT CARIÉE

# 5762
 
Dent cariée avec atteinte de la dentine. La dentine est la zone représentée en beige rosée. Ici on est au stade 2 de l’atteinte de la dent par la carie dentaire.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Cela implique une sensibilité de la dent au chaud et au froid.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série « Pathologies dents gencives »

60.00 Ajouter au panier
carie dentaire email - © sophie jacopin
CARIE DENTAIRE ÉMAIL

# 5761
 
Carie dentaire de premier stade, atteignant l’émail. L’émail de la dent est la couche la plus superficielle de la couronne dentaire.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]On distingue sur ce dessin deux caries sur une prémolaire inférieure. L’une se situe sur le pourtour de la couronne, l’autre sur le dessus de la dent au niveau des sillons. À ce stade, il n’y a pas de sensation de douleur.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série « Pathologies dents gencives »

60.00 Ajouter au panier
parodontite - © sophie jacopin
PARODONTITE

# 5758
 
La parodontite consiste en une inflammation du parodonte, c’est-à-dire des tissus de soutien de l’organe dentaire :

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]la gencive, le cément, le ligament alvéolo-dentaire et l’os alvéolaire. Elle est l’évolution d’une gingivite (inflammation et gonflement de la gencive visible sur la gauche de ce dessin) qui s’est étendue aux tissus sous jacents. La parodontite est formée par une poche parodontale associée à une perte de l’attache de la dents avec les tissus de soutien que l’on voit particulièrement sur ce dessin avec une atteinte de l’os alvéolaire.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série « Pathologies dents gencives »

60.00 Ajouter au panier
hématopoïèse cellules sanguines - © sophie jacopin
HÉMATOPOÏÈSE

# 5752
 

Représentation de la formation des cellules sanguines (hématopoïèse).
Les cellules sanguines se forment à partir des cellules souches de la moelle osseuse des os plats.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Ces cellules souches hématopoïétiques donnent deux lignées :
– une lignée myéloïde qui se différencie en globules rouges, plaquettes, monocytes et polynucléaires,
– une lignée lymphoïde qui se différencie en lymphocytes T, lymphocytes B.
Sur ce dessin est indiqué quelles cellules immunitaires sont atteintes lors de la leucémie lymphoïde chronique :
– les cellules souches hématopoïétiques,
– la lignée lymphoïde, dont les lymphocytes B.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucun
Afficher les images de la série « Formation cellules sanguines »

60.00 Ajouter au panier
maladie parkinson - © sophie jacopin
MALADIE DE PARKINSON

# 4748

Représentation de la maladie de Parkinson. Elle atteint les neurones à dopamine au niveau de la substance noire (locus niger).
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]
La dopamine, essentielle à la transmission de l'influx nerveux dans le contrôle de la motricité est détruite.
L'influx nerveux ne parvient donc pas jusqu'au striatum structure nerveuse intervenant dans la motricité volontaire et automatique.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Maladie de Parkinson »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

30.00 Ajouter au panier
aspergilloses - © sophie jacopin
ASPERGILLOSE

# 5747

Les 4 principaux types de la maladie de l’aspergillose.
Ces infections, appelées aspergilloses, sont causées par l’inhalation de spores d’un petit champignon appelé aspergillus, le plus souvent aspergillus fumigatus.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Ils peuvent provoquer :
– (1) une sinusite aspergillaire, infection locale des sinus pouvant avoir une forme invasive chez les patients immunodéprimés.
– (2) une aspergillose broncho-pulmonaire allergique, inflammation et obstruction des bronches atteignant essentiellement les patients asthmatiques ou atteints de mucoviscidose. Les symptômes sont identiques à ceux de l’asthme.
– (3) un aspergillome, boule mycélienne se développant dans une cavité pulmonaire provoquée par une autre pathologie telle que la tuberculose ou la sarcoïdose.
– (4) une aspergillose invasive diffuse, qui se propage par les voies sanguines pulmonaires vers d’autres organes, touchant essentiellement les patients immunodéprimés.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
 
Afficher les images de la série « Aspergillose »

60.00 Ajouter au panier
infection aspergillus - © sophie jacopin
INFECTIONS ASPERGILLUS

# 5746

Les 4 principaux types d’infections dûs à l’aspergillus.
Ces infections, appelées aspergilloses, sont causées par l’inhalation de spores d’un petit champignon appelé aspergillus, le plus souvent aspergillus fumigatus.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Ils peuvent provoquer :
– (1) une sinusite aspergillaire, infection locale des sinus pouvant avoir une forme invasive chez les patients immunodéprimés.
– (2) une aspergillose broncho-pulmonaire allergique, inflammation et obstruction des bronches atteignant essentiellement les patients asthmatiques ou atteints de mucoviscidose. Les symptômes sont identiques à ceux de l’asthme.
– (3) un aspergillome, boule mycélienne se développant dans une cavité pulmonaire provoquée par une autre pathologie telle que la tuberculose ou la sarcoïdose.
– (4) une aspergillose invasive diffuse, qui se propage par les voies sanguines pulmonaires vers d’autres organes, touchant essentiellement les patients immunodéprimés.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
 
Afficher les images de la série « Aspergillose »

60.00 Ajouter au panier
aspergillus - © sophie jacopin
ASPERGILLUS

# 5743

Aspergillus, champignon à spores responsable d’infections fongiques.
Ce champignon filamenteux, de type moisissure, dont la colonie se présente sous forme duveteuse cause des pathologies appelées aspergilloses.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les aspergilloses nécessitent un traitement antifongique.
Les 4 principaux types de la maladie de l’aspergillose sont la sinusite aspergillaire, l’aspergillose broncho-pulmonaire allergique, l’aspergillome et l’aspergillose invasive diffuse.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
 
Afficher les images de la série « Aspergillose »

60.00 Ajouter au panier