hematopoiese - © sophie Jacopin
HÉMATOPOÏÈSE

# 5718

Hématopoïèse, processus physiologique permettant la création et le renouvellement des cellules sanguines ou hématocytes.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les cellules souches proviennent de la moelle osseuse rouge des os plats et courts représentés ici par l'os du bassin.

Ces cellules souches donnent deux types de cellules :
– les cellules souches myéloïdes qui donnent les cellules différenciées suivantes; les globules rouges ou érythrocytes, les plaquettes, les globules blancs ou leucocytes (polynucléaires et monocytes)
– les cellules souches lymphoïdes qui donnent les globules blancs (lymphocytes), qui donnent des cellules NK (tueuses naturelles), des lymphocytes T, des lymphocyte B, des plasmocytes).
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série « Hématopoïèse »

60.00 Ajouter au panier
Immunothérapie contre le cancer
IMMUNOTHÉRAPIES CONTRE LE CANCER

# 5419
 

Représentation du principe des immunothérapies à cellules-T CAR qui consiste à « éduquer » certaines cellules immunitaires du patient, des lymphocytes T (cellules-T CAR),

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
afin qu’elles reconnaissent directement et spécifiquement les cellules tumorales et s’attaquent à elles afin de les détruire.
Les lymphocytes T sont prélevés et modifiés génétiquement (cellules-T CAR) afin de reconnaitre spécifiquement les cellules malades.
Les cellules-T CAR se lient aux cellules cancéreuses, ce qui déclenche différentes activités (production de cytokines, expansion des lymphocytes,…) contribuant à la destruction des cellules cancéreuses.

[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Immunothérapie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

30.00 Ajouter au panier
Récepteur cellule-T CAR
RÉCEPTEUR CELLULE-T CAR

# 5423
 

Représentation du récepteur membranaire de cellule-T CAR, lymphocyte T génétiquement modifié dans le cadre du traitement d'immunothérapie contre le cancer.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Ces récepteurs lient les cellules cancéreuses aux cellules-T CAR et déclenchent des réactions immunitaires comme la production de cytokines, l'expansion des lymphocytes contribuant à la destruction des cellules cancéreuses.
Ici, la cellule-T CAR déclenche la destruction de la cellule cancéreuse à laquelle elle est liée par son récepteur membranaire spécifique.

[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Immunothérapie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

30.00 Ajouter au panier
Récepteur cellule-T CAR
RÉCEPTEUR CELLULE-T CAR

# 5422
 

Représentation du récepteur membranaire de cellule-T CAR, lymphocyte T génétiquement modifié dans le cadre du traitement d'immunothérapie contre le cancer.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Ces récepteurs lient les cellules cancéreuses aux cellules-T CAR et déclenchent des réactions immunitaires comme la production de cytokines, l'expansion des lymphocytes contribuant à la destruction des cellules cancéreuses.
Ici, la cellule cancéreuse est reconnue par la cellule-T CAR et se lie à elle.

[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Immunothérapie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

30.00 Ajouter au panier
Immunothérapie contre le cancer
IMMUNOTHÉRAPIES CONTRE LE CANCER

# 5421
 

Représentation du principe des immunothérapies à cellules-T CAR qui consiste à « éduquer » certaines cellules immunitaires du patient, des lymphocytes T,

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
afin qu’elles reconnaissent directement et spécifiquement les cellules tumorales et s’attaquent à elles afin de les détruire.
Les lymphocytes T sont prélevés et modifiés génétiquement (cellules-T CAR) afin de reconnaitre spécifiquement les cellules malades.
Les cellules-T CAR se lient aux cellules cancéreuses, ce qui déclenche différentes activités (production de cytokines, expansion des lymphocytes,…) contribuant à la destruction des cellules cancéreuses.

[/peekaboo_content]

 

Afficher les images de la série « Immunothérapie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Lire la suite
Allergie de contact
ALLERGIE DE CONTACT

# 5407


Représentation de l'allergie de contact cutané au premier contact, phase de sensibilisation et deuxième contact déclenchant la réaction allergique.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Lors du premier contact avec des allergènes (à gauche du dessin), les cellules dendritiques capturent les allergènes puis migrent vers les ganglions lymphatiques (phase simplifiée par la flèche jaune)
Réponse immunitaire des lymphocytes T ou B ((cellule bleu et violette) avec production d’anticorps IgE (Y violets qui reconnaissent l’allergène)
Fixation des IgE sur les mastocytes, (cellules porteuses des IgE, cellule rose dans l'épiderme).

Après la phase de sensibilisation, tout nouveau contact avec l’allergène déclenche une réaction allergique (à droite du dessin)

L’allergène entre en contact dans l'épiderme avec les mastocytes qui le reconnaissent.
Celui ci libère des substances inflammatoires comme l’histamine (boules vertes), responsable d'œdème et de démangeaisons de la peau.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
 
Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Derme
DERME

# 893
 

Représentation du derme et de ces différentes cellules :

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
– fibre élastique en violet
– fibre de collagène en ocre
– fibroblaste en bleu
– lymphocytes en rose
– macrophage en beige.
[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune
 

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Allergie au pollen
ALLERGIE AU POLLEN

# 1950
 

Représentation de la réaction immunitaire et allergique au pollen après la première exposition (sensibilisation, partie de gauche) et la deuxième exposition (réaction allergique, partie de droite).

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
La réaction allergique se situe au niveau de la muqueuse nasale avec réaction inflammatoire, production excessive de mucus, congestion des muqueuses.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Sang atteint de leucémie myéloïde
SANG ATTEINT DE LEUCÉMIE MYÉLOÏDE

# 4945
 

Représentation de la composition d’un sang atteint de leucémie myéloïde représenté en proportion de ses éléments dans un tube essai.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Cette illustration peut-être utilisée en comparaison avec les proportions des éléments sanguins d’un sang sain (fiche 4943) et d’un sang atteint de leucémie leucémie lymphoïde (fiche 4944).

De bas en haut :
– globules rouges,
– plaquettes,
– cellules immunitaires, lymphocytes B
– cellules immunitaires jeunes immatures (dérèglement de la moelle osseuse)
– plasma

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Sang atteint de leucémie lymphoïde
SANG ATTEINT DE LEUCÉMIE LYMPHOÏDE

# 4944
 

Représentation de la composition d'un sang atteint de leucémie lymphoïde représenté en proportion de ses éléments dans un tube à essai.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Cette illustration peut-être utilisée en comparaison avec les proportions des éléments sanguins d'un sang sain (fiche 4943) et d'un sang atteint de leucémie leucémie myéloïde (fiche 4945).

De bas en haut :
– globules rouges,
– plaquettes,
– cellules immunitaires, globules blancs, lymphocytes, en grande quantité
– plasma

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Sang normal
SANG NORMAL

# 4943
 

Représentation de la composition d'un sang normal représenté en proportion de ses éléments dans un tube à essai

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Cette illustration peut-être utilisée en comparaison avec les proportions des éléments sanguins d'un sang atteint de leucémie lymphoïde (fiche 4944) et d'un sang atteint de leucémie leucémie myéloïde (fiche 4945).

De bas en haut :
– globules rouges,
– plaquettes,
– cellules immunitaires, globules blancs, lymphocytes
– plasma

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

60.00 Ajouter au panier
Hématopoïèse
HÉMATOPOÏÈSE

# 4328
 

Représentation de l'hématopoïèse, processus physiologique permettant la création et le renouvellement des cellules sanguines ou hématocytes.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]
Les cellules souches proviennent de la moelle osseuse rouge des os plats et courts représentés ici par l'os du bassin.

Ces cellules souches donnent deux types de cellules :
– les cellules souches myéloïdes qui donnent les cellules différenciées suivantes; les globules rouges ou érythrocytes, les plaquettes, les globules blancs ou leucocytes (polynucléaires et monocytes)
– les cellules souches lymphoïdes qui donnent les globules blancs (lymphocytes).

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série « Hématopoïèse »

60.00 Ajouter au panier