Traitement par perfusion, traitement contre le cancer, immunothérapie. - © sophie jacopin
TRAITEMENT PAR PERFUSION

# 5893

Traitement par perfusion, traitement contre le cancer, immunothérapie.
Cette illustration montre un patient assis à qui on injecte un traitement contre le cancer par perfusion.

Afficher les images de la série « Immunothérapie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Immunotherapie, traitement contre le cancer - © sophie jacopin
IMMUNOTHÉRAPIE

# 5892

Immunothérapie, traitement contre la cancer.
Le principe de l’immunothérapie consiste à injecter des immunomodulateurs anti-PD-L1 (ou anti PD-1) chez le patient.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description
[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Les récepteurs PD-L1 sur la cellule tumorale (en rouge)sont représentés en jaune. Alors que les récepteurs PD-1 du lymphocyte (en bleu) sont représentés en bleu clair.
Les immunomodulateurs anti PD-L1 (verts foncés) et anti PD-1 (verts clairs) se fixent sur les récepteurs correspondants. Ainsi ils bloquent la liaison entre ces deux récepteurs (jaunes et bleus).
Par conséquent ils bloquent le frein de la réaction immunitaire provoqué par la liaison PD-L1 PD-1. Donc l’interaction entre PD-L1 et PD-1 est empêchée.
Ainsi, le lymphocyte T détruit à nouveau les cellules cancéreuses qu’il reconnaît.
[/peekaboo_content]

Afficher les images de la série « Immunothérapie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Cancer de la vessie de stade IV chez l’homme, invasion tumorale avec métastases. © sophie jacopin
CANCER DE LA VESSIE ET MÉTASTASES

# 5799

Cancer de la vessie de stade IV chez l’homme, invasion tumorale avec métastases.
L’illustration à droite du dessin représente l’anatomie générale dans une silhouette masculine en position anatomique de face.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]Elle montre le cerveau, les poumons, le cœur, le foie, la vessie, les systèmes osseux et lymphatique pelvien.
Alors que le squelette, le système digestif, le système musculaire et le réseau artério-veineux sont juste suggérés.
Cette illustration met en évidence les sites des organes cibles pouvant être touchés par les métastases d’un cancer de la vessie de stade IV.
Il s’agit donc du cerveau, des poumons, du foie, des os dans lesquels peuvent se développer des cancers dis secondaires.
De la vessie, part un zoom sur la partie gauche du dessin, montrant le cancer de la vessie de stade IV (cancer primaire). La vessie est représentée en coupe dans la cavité pelvienne afin de montrer l’ampleur de l’invasion tumorale. La tumeur a envahi la paroi complète de la vessie et s’est propagée à l’intérieure et au delà à l’extérieur dans la cavité pelvienne. Les vaisseaux sont touchés, ainsi que le système lymphatique. Les métastases peuvent alors à ce stade migrer via le système artériel vers d’autres organes. Elles deviendront alors des métastases en dormance et pourront provoquer des cancers secondaires dans les organes suivants :cerveau, poumons, cœur, foie.
[/peekaboo_content]

 

Afficher les images de la série « Cancer de la vessie »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaine d'exclusion d'utilisation : Exclusion pour les laboratoires pharmaceutiques uniquement en Belgique
 
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Cancer de la vessie de stade IV chez l’homme, invasion tumorale, métastases. © sophie jacopin
CANCER DE LA VESSIE – Stade IV

# 5787

Cancer de la vessie de stade IV chez l’homme, invasion tumorale, métastases.
Cette illustration médicale représente le cancer de la vessie de stade IV (cancer primaire).
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]La vessie est représentée en coupe dans la cavité pelvienne afin de montrer l’ampleur de l’invasion tumorale. La tumeur a envahi la paroi complète de la vessie et s’est propagée à l’intérieure et au delà à l’extérieur dans la cavité pelvienne. Les vaisseaux sont touchés , ainsi que le système lymphatique. Les métastases peuvent alors à ce stade migrer via le système artériel vers d’autres organes. Elles deviendront alors des métastases en dormance et pourront provoquer des cancers secondaires.
[/peekaboo_content]

 

Afficher les images de la série « Cancer de la vessie »
 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Domaine d'exclusion d'utilisation : Exclusion pour les laboratoires pharmaceutiques uniquement en Belgique
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Illustration-medicale-Nodule thyroïdien
NODULE THYROÏDIEN

# 5553
 

Représentation d'un nodule thyroïdien sur la glande thyroïde et de la chaîne ganglionnaire environnante pour illustrer un article sur le moment propice pour opérer.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]Les incisions de la chirurgie sont représentées en pointillé au niveau de l'oreille et du cou.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

60.00 Ajouter au panier
Immunothérapie contre le cancer
IMMUNOTHÉRAPIES CONTRE LE CANCER

# 5419
 

Représentation du principe des immunothérapies à cellules-T CAR qui consiste à « éduquer » certaines cellules immunitaires du patient, des lymphocytes T (cellules-T CAR),

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
afin qu’elles reconnaissent directement et spécifiquement les cellules tumorales et s’attaquent à elles afin de les détruire.
Les lymphocytes T sont prélevés et modifiés génétiquement (cellules-T CAR) afin de reconnaitre spécifiquement les cellules malades.
Les cellules-T CAR se lient aux cellules cancéreuses, ce qui déclenche différentes activités (production de cytokines, expansion des lymphocytes,…) contribuant à la destruction des cellules cancéreuses.

[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Immunothérapie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Récepteur cellule-T CAR
RÉCEPTEUR CELLULE-T CAR

# 5423
 

Représentation du récepteur membranaire de cellule-T CAR, lymphocyte T génétiquement modifié dans le cadre du traitement d'immunothérapie contre le cancer.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Ces récepteurs lient les cellules cancéreuses aux cellules-T CAR et déclenchent des réactions immunitaires comme la production de cytokines, l'expansion des lymphocytes contribuant à la destruction des cellules cancéreuses.
Ici, la cellule-T CAR déclenche la destruction de la cellule cancéreuse à laquelle elle est liée par son récepteur membranaire spécifique.

[/peekaboo_content]
 
Afficher les images de la série « Immunothérapie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Récepteur cellule-T CAR
RÉCEPTEUR CELLULE-T CAR

# 5422
 

Représentation du récepteur membranaire de cellule-T CAR, lymphocyte T génétiquement modifié dans le cadre du traitement d'immunothérapie contre le cancer.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Ces récepteurs lient les cellules cancéreuses aux cellules-T CAR et déclenchent des réactions immunitaires comme la production de cytokines, l'expansion des lymphocytes contribuant à la destruction des cellules cancéreuses.
Ici, la cellule cancéreuse est reconnue par la cellule-T CAR et se lie à elle.

[/peekaboo_content]

 
Afficher les images de la série « Immunothérapie »
 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion
 
Pour connaître le montant des droits d’utilisation en fonction de votre projet,
faites une demande de devis en ajoutant au panier.

35.00 Ajouter au panier
Mort cellulaire par radionucléide
MORT CELLULAIRE PAR RADIONUCLÉIDE

# 5481


Représentation de la mort cellulaire par radionucléide, thérapie ciblée dans le cadre du traitement des cancers.
Le radionucléide libère un rayon gamma et un électron qui vont détruire la cellule tumorale.

 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 
Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

35.00 Ajouter au panier
Traitement cancer par radionucléide
TRAITEMENT CANCER PAR RADIONUCLÉIDES

# 5480


Représentation du traitement du cancer par les radionucléides qui libèrent un rayon gamma et un électron dans la cellule tumorale.

 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 
Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

35.00 Ajouter au panier
Internalisation des radionucléides et récepteurs
INTERNALISATION DES RADIONUCLÉIDES ET RÉCEPTEURS

# 5479


Représentation de l'internalisation des radionucléides et récepteurs SSTR2 dans la cellule tumorale dans le cas du traitement de cancers.

 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 
Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

35.00 Ajouter au panier
Récepteurs membranaires tumoraux
RÉCEPTEURS MEMBRANAIRES TUMORAUX

# 5478


Représentation des récepteurs membranaires tumoraux spécifiques SSTR2 (en gris) dans lesquels viennent se ficher les radionucléides (en jaune).

 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 
Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

35.00 Ajouter au panier