Vous êtes dans le thème Didactique Scientifique – catégorie Théories scientifiques.
Affinez votre recherche en consultant les illustrations.
Ou cliquez sur DE RETOUR À Recherches dans le catalogue pour un accès direct
et/ou un retour à la recherche.

Placoderme
PLACODERME

# 4567
 

Représentation d'un placoderme, qui furent parmi les tout premiers vertébrés à posséder une mâchoire.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Ils sont apparus au début du Silurien et ont complètement disparu à la fin du Dévonien lors d'une extinction massive des espèces. Certains d'entre eux, de l'ordre des arthrodires pouvaient dépasser 8 m de long.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Toutes exclusions

Afficher les images de la série

Lire Plus
Pikaia
PIKAIA

# 4566
 

Représentation d'un pikaïa, céphalochordé fossile des schistes de Burgess qui avait l'aspect d'une anguille de 5 à 10 cm.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
La présence de myomères et surtout d'une chorde fait qu'il est parfois considéré comme le précurseur de la branche des vertébrés.
Néanmoins, son caractère d'ancêtre des vertébrés n'est pas unanimement reconnu, en raison de la présence de petits tentacules, inhabituels. L'amphioxus, vivant actuellement, ressemble à Pikaia.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Ammonite à coquille
AMMONITE À COQUILLE

# 4565
 

Représentation d’une ammonite à coquille.
Elles se caractérisaient par une coquille univalve plus ou moins enroulée dont seule la dernière loge était occupée par l’animal,

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
les autres loges servent à contrôler sa flottaison.
Leur taille va de quelques millimètres, à plus de 2 mètres de diamètre.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Mosasaure
MOSASAURE

# 4564
 

Représentation d'un mosasaure, dernier reptile marin qui peuplait les océans du globe durant le Crétacé.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Ils furent les derniers venus des reptiles marins du Mésozoïque. Contrairement aux autres reptiles marins, ils appartenaient à la même lignée que les varans d’aujourd’hui. Ils font partie des prédateurs marins les plus terrifiants qui ont jamais existé.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Apparition de la vie terrestre
APPARITION DE LA VIE TERRESTRE

# 4563
 

Représentation d'un paysage imaginaire pour illustrer l'évolution et l'apparition de la vie terrestre grâce à la photosynthèse.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Grâce à leur capacité de photosynthèse, les algues se répandent rapidement dans l'océan, et en dehors où leurs descendants se diversifient sous forme de plantes terrestres. Mais une autre forme de vie apparait, les animaux, illustrée ici par des ammonites à coquille et un mozazor dans les profondeur aquatiques à gauche du dessin.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Fumeurs noirs
FUMEURS NOIRS

# 4562
 

Représentation des fumeurs noirs situés sur la croute terrestre sous-marine, dans les eaux très profondes.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Là, des archéobactéries ont fait leur apparition avant l'apparition de la vie sur terre.
Rassemblées en colonies, elles utilisaient la chimie des minéraux expulsés dans les jets d'eau chaude des fumeurs noirs comme énergie pour fabriquer, avec du carbone, de l'oxygène et de l'hydrogène et les composants de leur cellule.
photosynthèse, bactérie, évolution, cellule, différenciation, cyanobactérie

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Origine de la photosynthèse
ORIGINES DE LA PHOTOSYNTHÈSE

# 4561
 

Représentation de la théorie de la photosynthèse, selon laquelle en se multipliant, les premières bactéries ont donné des cellules filles avec des erreurs non vitales en copiant leur ADN.
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]
Quand certaines bactéries se sont retrouvées à la surface de l’eau, elle étaient automatiquement détruites au contact du soleil.
Hors avec l’évolution, une eubactérie a été dotée de mécanismes de protection contre le soleil.
Elle devient verte grâce à la chlorophylle qui transforme les rayons du soleil en oxygène. (photosynthèse oxygénique). Ces premières bactéries sont la première lignée des cyanobactéries.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Origine des protéines
ORIGINE DES PROTÉINES

# 3821
 

Représentation de l'association des molécules pour former les premières protéines.

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Attention petit format
 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Origine première cellule
ORIGINE PREMIÈRE CELLULE

# 3820
 

Représentation de la théorie de l'origine de la première cellule.
Tout viendrait au départ de plusieurs molécules organiques comme des nucléotides et des acides gras dans l'océan.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Les nucléotides se seraient assemblés spontanément en chaîne d'ARN, alors que les acides gras se seraient assemblés pour former une membrane limitant la surface de contact avec l'eau.
Par hasard, une chaîne d'ARN aurait été piégée dans une sphère d'acide gras.
Cette cellule peut se dupliquer, grâce également aux échanges de molécules au travers de la membrane.
La membrane se sépare en deux vésicules distinctes qui reforment aussitôt deux sphères identiques.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi
Attention petit format
 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Origine première cellule
ORIGINE PREMIÈRE CELLULE

# 3815
 

Représentation de la théorie de l'origine de la première cellule.
Tout viendrait au départ de plusieurs molécules organiques comme des nucléotides et des acides gras dans l'océan.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Les nucléotides se seraient assemblés spontanément en chaîne d'ARN, alors que les acides gras se seraient assemblés pour former une membrane limitant la surface de contact avec l'eau.
Par hasard, une chaîne d'ARN aurait été piégée dans une sphère d'acide gras.
Cette cellule peut se dupliquer, grâce également aux échanges de molécules au travers de la membrane.
Le zoom de gauche montre l'association des molécules pour former une chaîne d'ARN capable de produire un négatif d'elle-même en attirant les même nucléotides et en les associant à l'identique.
Le zoom de droite montre la séparation de la membrane en deux vésicules distinctes qui reforment aussitôt deux sphères identiques.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Origine première cellule
ORIGINE PREMIÈRE CELLULE

# 3814
 

Représentation de la théorie de l'origine de la première cellule.
Tout viendrait au départ de plusieurs molécules organiques comme des nucléotides et des acides gras dans l'océan.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Les nucléotides se seraient assemblés spontanément en chaîne d'ARN, alors que les acides gras se seraient assemblés pour former une membrane limitant la surface de contact avec l'eau.
Par hasard, une chaîne d'ARN aurait été piégée dans une sphère d'acide gras.
Cette cellule peut se dupliquer, grâce également aux échanges de molécules au travers de la membrane.
Le zoom de gauche montre l'association des molécules pour former une chaîne d'ARN capable de produire un négatif d'elle-même en attirant les même nucléotides et en les associant à l'identique.
Le zoom de droite montre la séparation de la membrane en deux vésicules distinctes qui reforment aussitôt deux sphères identiques.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier