Vous êtes dans le thème Spécialités Médicales – catégorie Cancérologie / Oncologie – sous-catégorie Cancers Divers.
Affinez votre recherche en consultant les illustrations.
Ou cliquez sur DE RETOUR À Recherches dans le catalogue pour un accès direct
et/ou un retour à la recherche.

CHIEN ODORAT

# 5668
 

Illustration médicale représentant l'odorat du chien, ses récepteurs et bulbe olfactif lui permettant de capter des particules odorantes en très faible quantité.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]Le chien possède 250 million de récepteurs olfactifs au niveau des fosses nasales (5 million pour l'homme),
dont 1200 types différents (390 chez l'homme), et un bulbe olfactif 3 fois plus gros que chez l'homme, ce qui lui confère un odorat beaucoup plus sensible que celui de l'homme, capable de détecter de petites quantités d'effluves cancéreuses dans les gouttes de sueur à la surface de la peau des malades du cancer.
Une nouvelle façon de détecter les cancers chez l'homme.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
ODORAT DU CHIEN

# 5624
 

Illustration médicale représentant l’odorat du chien, ses récepteurs et bulbe olfactif lui permettant de capter des particules odorantes en très faible quantité.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]Le chien possède 250 million de récepteurs olfactifs au niveau des fosses nasales (5 million pour l’homme),
dont 1200 types différents (390 chez l’homme), et un bulbe olfactif 3 fois plus gros que chez l’homme, ce qui lui confère un odorat beaucoup plus sensible que celui de l’homme, capable de détecter de petites quantités d’effluves cancéreuses dans les gouttes de sueur à la surface de la peau des malades du cancer.
Une nouvelle façon de détecter les cancers chez l’homme.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Molécules cancéreuses
MOLÉCULES CANCÉREUSES

# 5623
 

Illustration médicale représentant la présence de molécules cancéreuses dans la sueur à la superficie de la peau qui seraient détectables par l’odorat du chien.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]La tumeur cancéreuse produit des molécules qui rejoignent la circulation sanguine. Les glandes sudoripares produisent la sueur grâce au liquide sanguin. Ces molécules sont donc évacuées en petite quantité à la surface de la peau avec le liquide sanguin transformé en sueur par les glandes sudoripares.

Le chien, avec son odorat, serait capable de sentir ces molécules cancéreuses en petite quantité à la surface de la peau.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Exérèse ganglionnaire
EXÉRÈSE GANGLIONS SENTINELLES

# 5530
 

Représentation de l’exérèse des ganglions sentinelles (situés dans la zone de drainage du mélanome) ici, au niveau du creux axillaire lors d’un mélanome localisé sur la partie supérieure du bras.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]Un colorant radioactif est injecté au voisinage de la tumeur qui circule jusqu’aux premiers ganglions en amont de la tumeur (les ganglions sentinelles).
Une sonde est introduite au niveau du creux axillaire, au dessus des ganglions à retirer.
En général, un à trois ganglions sont retirés et analysés afin de vérifier s’ils contiennent des cellules cancéreuses.
S’ils en contiennent, un curetage ganglionnaire total est effectué.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : ATTENTION délai de réponse; demande d'autorisation au client

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Cancers des os
CANCERS DES OS

# 5497
 

Représentation des os touchés par les différents types cancer des os ou sarcomes:
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]– chondrosarcome en vert (homoplate, humérus, côtes, rachis, bassin, fémur, tibia)
– ostéosarcome en rouge (extrémité supérieure de l'humérus, extrémité inférieure du fémur, extrémité supérieure du tibia)
– sarcome d'Ewing en violet (côtes, diaphyse de l'humérus, bassin, diaphyse du fémur, diaphyse du tibia).
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Sarcomes
SARCOMES

# 5495
 

Représentation des os touchés par les différents types de sarcomes ou cancer des os :
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]– chondrosarcome en vert (homoplate, humérus, côtes, rachis, bassin, fémur, tibia)
– ostéosarcome en rouge (extrémité supérieure de l'humérus, extrémité inférieure du fémur, extrémité supérieure du tibia)
– sarcome d'Ewing en violet (côtes, diaphyse de l'humérus, bassin, diaphyse du fémur, diaphyse du tibia).
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Action des pesticides
ACTION DES PESTICIDES

# 5467
 

Représentation de l'action des pesticides sur les cellules humaines, augmentant le risque de lymphome non hodkinien, la maladie de Parkinson et le cancer de la prostate.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]La première action des pesticides sur les lymphocytes B est génotoxique, car les pesticides atteignent l'ADN cellulaire lors de leur division, et provoque le déplacement du gène BCL2 (en jaune), du chromosome 18 (en bleu clair) porteur de ce gène vers le chromosome 14 (en bleu foncé) induisant une prolifération anarchique des lymphocytes B.
La deuxième concerne les lymphocytes NK spécialisés dans l'élimination des cellules anormales comme les lymphocytes B mutés.
Les pesticides perturbent la production des molécules cytologiques permettant normalement d'éliminer les cellules anormales, les lymphocytes B mutés prolifèrent donc de manière anarchique, car il ne sont plus éliminés par les lymphocytes NK.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

1.00€Ajouter au panier
Mort cellulaire par radionucléide
MORT CELLULAIRE PAR RADIONUCLÉIDE

# 5481


Représentation de la mort cellulaire par radionucléide, thérapie ciblée dans le cadre du traitement des cancers.
Le radionucléide libère un rayon gamma et un électron qui vont détruire la cellule tumorale.

 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 
Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Traitement cancer par radionucléide
TRAITEMENT CANCER PAR RADIONUCLÉIDES

# 5480


Représentation du traitement du cancer par les radionucléides qui libèrent un rayon gamma et un électron dans la cellule tumorale.

 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 
Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Internalisation des radionucléides et récepteurs
INTERNALISATION DES RADIONUCLÉIDES ET RÉCEPTEURS

# 5479


Représentation de l'internalisation des radionucléides et récepteurs SSTR2 dans la cellule tumorale dans le cas du traitement de cancers.

 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 
Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Récepteurs membranaires tumoraux
RÉCEPTEURS MEMBRANAIRES TUMORAUX

# 5478


Représentation des récepteurs membranaires tumoraux spécifiques SSTR2 (en gris) dans lesquels viennent se ficher les radionucléides (en jaune).

 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 
Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Site tumoral
SITE TUMORAL

# 5477


Représentation du site tumoral d'une tumeur cancéreuse. Ce site est largement vascularisé grâce à l'angiogènèse, ce qui permet aux radionucléides d'être véhiculés via le réseau sanguin, jusqu'aux cellules cancéreuses.

 
Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 
Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier