Vous êtes dans le thème Pathologies – catégorie Féminines – sous catégorie Autres pathologies.
Affinez votre recherche en consultant les différentes illustrations.
Ou cliquez sur DE RETOUR À Recherches dans le catalogue pour un accès direct
et/ou un retour à la recherche.

Infertilité féminine
INFERTILITÉ FÉMININE

# 5540
 

Représentation des causes mécaniques de l'infertilité féminine.
De gauche à droite, on a la représentation des organes génitaux féminins vus de face.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]Au centre sont représentées les pathologies des trompes de Fallope (obstruction de la trompe, phimosis du pavillon de la trompe, compression externe due à un kyste ovarien, compression due à un fibrome, et déviation de la trompe).
En dessous sont représentées les pathologies de l'utérus (endométriose, présence anormale de fragments d'endomètre localisés à l'extérieur de l'utérus, ici dans le tissu musculaire de l'utérus; et myome, tumeur bénigne du tissu musculaire de l'utérus).
À côté sont représentées les pathologies des ovaires (insuffisance ovulatoire; ovaires polykystique; insuffisance lutéale ou insuffisance du taux de progestérone produit par le corps jaune dans l'ovaire ce qui induit un manque de stimulation au niveau des trompes de Fallope, un endomètre inadapté pour l'implantation de l'oeuf, et des fausses couches).
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucun

Afficher les images de la série

Lire Plus
Fausse couche avant 12 semaines
FAUSSE COUCHE AVANT 12 SEMAINES

# 4942
 

Représentation d'une fausse couche avant 12 semaines.
L'embryon implanté dans l'utérus est expulsé par les voies naturelles, ainsi que l'endomètre ce qui provoque des saignements.

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

1.00€Ajouter au panier
Après traitement verrue génitalev
APRÈS TRAITEMENT VERRUE GÉNITALE

# 4869
 

Représentation de l’après traitement de la verrue génitale par application locale de crème (traitement immunostimulant), aspect de la verrue génitale après traitement.

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Traitement verrue génitale
TRAITEMENT VERRUE GÉNITALE

# 4865
 

Représentation du traitement de la verrue génitale application de crème (immunostimulante), au doigt.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Le principe actif de la peau stimule le système immunitaire localement au niveau de la verrue.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Après traitement verrue génitale
APRÈS TRAITEMENT VERRUE GÉNITALE

# 4867
 

Représentation de l'après traitement de la verrue génitale au laser CO2, aspect de la verrue génitale après traitement.

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Traitement verrue génitale
TRAITEMENT VERRUE GÉNITALE

# 4866
 

Représentation du traitement de la verrue génitale par au laser CO2.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Vaporisation de la lésion par l'effet thermique produit par un rayon laser.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Traitement verrue génitale
TRAITEMENT VERRUE GÉNITALE

# 4865
 

Représentation du traitement de la verrue génitale par électrochirurgie.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
Exérèse de la lésion grâce à un bistouri électrique.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Après traitement verrue génitale
APRÈS TRAITEMENT VERRUE GÉNITALE

# 4864
 

Représentation de l’après traitement de la verrue génitale par cryothérapie (application locale d’azote liquide), aspect de la verrue génitale après traitement.

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Verrue génitale
VERRUE GÉNITALE

# 4863
 

Représentation d’une verrue génitale.
On distingue au niveau de la verrue des virus du papillome humain (VPH), responsable de la verrue.

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
À gauche et à droite du dessin se trouve des cellules immunitaire (en bleu).

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
Verrue génitale
VERRUE GÉNITALE

# 4862
 

Représentation dans le cas spécifique d'une verrue génitale avec mise en valeur de l'épiderme et des différents types de kératinocytes (cellules qui constituent l'épiderme).

[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]
[peekaboo_content]
De haut en bas :
– cornéocytes (3 cellules les plus superficielles constituant la couche cornée)
– kératinocyte granuleux, constituant la couche granuleuse
– kératinocyte épineux, constituant la couche épineuse
– kératinocyte souche ou cellule basale, constituant la couche basale.

[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
MST Chlamydia
MST CHLAMYDIA

# 4312
 

Représentation de la MST (maladie sexuellement transmissible) due à la chlamydia.
La plus fréquente des maladies sexuellement transmissibles d'origine bactérienne,
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]
la Chlamydiae trachomatis est responsable d'une grande partie de maladies, comme des maladies ophtalmiques (trachoma), des sinusites, pharyngites, bronchites, pneumonies, lymphogranulomatose (ganglions), et des inflammations du col de l'utérus, des infertilités, en obstruant les trompes de Fallope, empêchant l'ovule d'être fécondé et de cheminer jusqu'à l'utérus.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier
MST Chlamydia
MST CHLAMYDIA

# 4311
 

Représentation de la MST (maladie sexuellement transmissible) due à la chlamydia.
La plus fréquente des maladies sexuellement transmissibles d'origine bactérienne,
[peekaboo_link] afficher la suite de la description[/peekaboo_link]

[peekaboo_content]
la Chlamydiae trachomatis est responsable d'une grande partie de maladies, comme des maladies ophtalmiques (trachoma), des sinusites, pharyngites, bronchites, pneumonies, lymphogranulomatose (ganglions), et des inflammations du col de l'utérus, des infertilités, en obstruant les trompes de Fallope, empêchant l'ovule d'être fécondé et de cheminer jusqu'à l'utérus.
[/peekaboo_content]

 

Illustration [types field="colorimetrie"][/types] CMJN réalisée [types field="technique"][/types]
Orientation [types field="orientation"][/types]
[types field="largeur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-pixels" format="FIELD_VALUE"][/types] pixels soit [types field="largeur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] / [types field="hauteur-mm" format="FIELD_VALUE"][/types] mm (Largeur / Hauteur) à 300 dpi

 

Domaine d'exclusion d'utilisation : Aucune exclusion

Afficher les images de la série

1.00€Ajouter au panier